L'ASN informée de la falsification de rapports de contrôle

le
5
L'ASN APPELLE À DES VÉRIFICATIONS À LA SUITE DE FALSIFICATIONS DE RAPPORTS DE CONTRÔLE
L'ASN APPELLE À DES VÉRIFICATIONS À LA SUITE DE FALSIFICATIONS DE RAPPORTS DE CONTRÔLE

PARIS (Reuters) - L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a indiqué lundi avoir été informée de la falsification de rapports de contrôle produits pour une entreprise de mécanique française.

Dans un communiqué, l'ASN ne donne pas l'identité de cette entreprise mais indique qu'elle "produit des pièces destinées à être intégrées à des équipements industriels par d’autres fabricants" dont certains fournissent l'industrie nucléaire.

"Des équipements destinés au réacteur de recherche Jules Horowitz, en construction sur le site de Cadarache, pourraient être concernés", souligne l'ASN.

Les industriels du secteur nucléaire ont été invités par l'ASN à procéder à des vérifications, ainsi que les organismes d'évaluation de conformité.

"Des investigations sont engagées, en lien avec les autorités judiciaires, pour déterminer l'ampleur et la teneur des falsifications", poursuit l'autorité.

(Matthieu Protard, édité par Patrick Vignal)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le mardi 19 avr 2016 à 09:29

    Les politiciens, mieux que tout autre,. Que ce soit un État impérialiste, comme les États-Unis, ou un État-providence, comme la France ou le Québec, l’un et l’autre exploitent la peur pour soumettre leur population. S’il est vrai que les démocraties modernes dépendent de l’opinion publique, il est aussi vrai que celle-ci est largement dictée par la peur.

  • charleco le mardi 19 avr 2016 à 09:28

    On n'a jamais tout vu!

  • M8252219 le mardi 19 avr 2016 à 09:11

    En dehors de Tchernobyl et Three mile Islande , Fukushima étant du à un tremblement de terre suivi d'un raz de marée, il n'y à pas eu de graves accidents nucléaires Comparé au 100 000 mineurs de charbon morts dans les mines. La peur de l'invisible rempli des pages et les esprits faibles .

  • bearnhar le mardi 19 avr 2016 à 05:51

    C'est rien, l'audit du nucléaire suite à Fukushima (époque De Villepin je crois), a été fait en évitant soigneusement d'inclure le problème numéro un du secteur, la sous-traitance en cascade. D'ailleurs c'est quasiment le black-out sur le sujet, plus personne n'en parle, trop explosif. Avec des médias de plus en plus cadenassés et l'endettement colossal EDF/Areva, ça va pas s'arranger. Hier j'entend l'ASN qui commence à parler d'accident nucléaire en France....

  • M9946587 le lundi 18 avr 2016 à 23:39

    Dingue ! l'odeur de l'argent fait vraiment faire n'importe quoi aux humains qui sont manifestement prêts à jouer à la roulette russe ...