L'application Tinder utilisée pour dénoncer le trafic sexuel

le
0

Au sommaire de cette édition : une association se sert de l'application Tinder pour dénoncer le trafic sexuel; la Banque centrale européenne organise un concours de selfies; et les membres de collectif « Dude Perfect » s'amusent dans le noir.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant