L'ancien président mexicain attaque Trump sur son projet de mur

le
0
Donald Trump, battu à son propre jeu : le tweet-clash.
Donald Trump, battu à son propre jeu : le tweet-clash.

Trump vs Mexique, épisode 436. C'était l'une des propositions phares de sa campagne présidentielle : construire un mur à la frontière américano-mexicaine pour endiguer l'immigration clandestine aux États-Unis. Et surtout, faire payer le mur en question aux contribuables mexicains. À moins de deux semaines de son investiture officielle à la Maison-Blanche, Donald Trump commence à réaliser que son plan risque de ne pas se dérouler comme prévu.

Vendredi, le milliardaire a fait marche arrière en reconnaissant que son grand chantier serait finalement financé par... le Congrès américain. Enfin, que le Congrès "avancerait l'argent", s'est-il empressé de préciser sur Twitter, en assurant que le Mexique devrait "rembourser plus tard". Une annonce qui a fait sortir de ses gonds l'ancien président mexicain, Vicente Fox (2000-2006), visiblement échaudé par des mois d'insultes et de dénigrement de son pays et de ses concitoyens par le nouveau président américain. Et pour faire passer son message, Vicente Fox a utilisé l'arme préférée du Donald : Twitter.

Le mur, un "monument raciste"

Vicente Fox a d'abord opté pour une voie relativement diplomatique, avec ce tweet : "Trump peut demander à qui il veut, mais ni le Mexique ni moi [en temps que contribuable, ndlr] n'allons payer pour son monument raciste. Encore une promesse qu'il ne peut tenir."

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant