L'alliance de la carpe et de Baroin

le
0
François Baroin a annoncé qu'il soutiendrait une éventuelle candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite. 
François Baroin a annoncé qu'il soutiendrait une éventuelle candidature de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite. 

Entre eux, désormais, c'est du sérieux. Invité du Grand Rendez-vous Europe 1-Le Monde-i>Télé, François Baroin a officialisé sa relation politique avec Nicolas Sarkozy. S'il ne prononce pas son nom, les mauvaises langues pourraient interpréter la formule comme une pique adressée à Alain Juppé, dont Nicolas Sarkozy ne cesse de souligner, en public et en privé, l'âge avancé et le manque d'énergie nécessaire pour gouverner.

« Il faut une énergie au-dessus de la moyenne et je pense que Nicolas Sarkozy a cette énergie très au-dessus de la moyenne. Je l'ai toujours dit, d'ailleurs. »

S'il a parlé de l'autorité et de l'énergie de Sarkozy, Baroin n'a pas spontanément évoqué les idées qui pourraient le rapprocher de son nouvel allié. Et pour cause. Sur une ligne politique plutôt centriste et humaniste, le « bébé Chirac » n'a jamais été fan des arabesques identitaires de l'ancien chef de l'État. D'ailleurs, le président de l'UMP est loin d'avoir lâché l'affaire identitaire, qui sera au coeur de la prochaine présidentielle. Lors d'un colloque sur l'identité nationale organisé mi-mai, Sarkozy s'en est pris aux « idéologues du multiculturalisme », visant Alain Juppé en première ligne. Politiquement, Sarkozy et Baroin, c'est l'alliance de la carpe et du lapin.

La promesse de Matignon

Sur le plateau de Jean-Pierre Elkabbach,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant