L'accident meurtrier du F-16 en Espagne dû à une panne

le
0
L'ACCIDENT MEURTRIER DU F-16 EN ESPAGNE DÛ À UNE PANNE
L'ACCIDENT MEURTRIER DU F-16 EN ESPAGNE DÛ À UNE PANNE

PARIS (Reuters) - L'accident d'un chasseur F-16 qui a fait 11 morts, dont neuf militaires français, lundi sur une base de l'Otan à Albacete (Espagne) est dû à une panne au décollage, a dit jeudi le chef d'état-major de l'armée de l'air française.

"Une patrouille de quatre F-16 grecs décollait, le dernier des appareils au décollage a eu un problème", a précisé le général Denis Mercier lors d'un point de presse. "L'équipage a tenté de s'éjecter. (...) L'avion a dévié de sa trajectoire et est venu percuter la ligne française", a-t-il ajouté.

L'officier n'a pas précisé la nature de la panne. Une enquête technique a été ouverte, elle s'appuiera notamment sur les données des enregistreurs de vol, qui ont été récupérés.

L'accident, qualifié de "tragédie" par l'Otan, a vu le F-16 s'écraser sur l'un des parkings du centre de formation et de perfectionnement de Los Llanos, à quelque 250 km au sud-est de Madrid.

Les deux pilotes grecs de l'appareil ont été tués. Vingt-et-une personnes ont été blessées, dont cinq Français gravement touchés.

Quatre d'entre eux ont été rapatriés, le cinquième reste soigné en Espagne. Les corps des neuf militaires français seront rapatriés jeudi en fin de journée sur la base aérienne 13 de Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle).

(John Irish, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant