Kouchner n'aime pas le mot euthanasie, car il y a "nazi" dedans

le
2
Bernard Kouchner s'est aussi réjoui de l'acquittement du docteur Bonnemaison.
Bernard Kouchner s'est aussi réjoui de l'acquittement du docteur Bonnemaison.

Il y a les mots "doux" et les mots "durs". Pour Bernard Kouchner, le mot "euthanasie" fait partie de la deuxième catégorie et il ne souhaite plus qu'il soit employé. Invité ce jeudi matin sur France Inter pour parler de l'enjeu de la fin de vie, le "french doctor" s'est livré à un mini-réquisitoire, repéré par nos confrères du Lab, contre ce terme qui lui rappelle... de sombres heures : "D'abord, n'employons plus jamais le mot euthanasie. Déjà, il y a le mot nazi dedans, ce qui n'est pas très gentil. Et puis on a tout de suite l'impression qu'il y a une agression, qu'on va forcer les gens." Plus sérieusement, Bernard Kouchner estime que la fin de vie doit être un moment de "partage avec les siens", qui est "un témoignage d'amour plus que de brutalité". Des idées pour un mot de substitution ?Regardez la séquence en vidéo :

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le jeudi 26 juin 2014 à 18:11

    En somme il faut bannir de la langue française tout ce qui se termine en asie, quel c...!!!! ce n'est pas croyable de sortir des inepties de ce genre, encore un bon socialo bien c.. bien dans le moule.

  • bordo le jeudi 26 juin 2014 à 15:38

    Il faut que ce monsieur prenne bien ses gouttes et cesse de dire n'importe quoi. Que dire alors de "Kouchner" ? Ce n'est pas parce qu'il y a le son "couche" dans son nom que M. le Ministre, délégué general en ex-Yougoslavie de l'UE avec rang de chef d'état peut-être suspecté d'incontinence ! Soyons sérieux, quoi.