Jun, la commune andalouse gérée sur Twitter

le
0

Et si Twitter était un instrument de démocratie locale ? Le réseau social a donné une idée au maire de Jun, une petite ville d'Andalousie. En 2011, le maire a invité les 3 500 habitants de sa commune à se créer un compte. Avis de décès, appel à la police... toutes les demandes administratives se font sur Twitter. Les administrés ont été très vite convaincus. L'expérience intéresse le groupe Twitter mais aussi les chercheurs du célèbre MIT, le Massachussets Institute of Technology.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant