Jugé sexiste, le nouveau passeport anglais fait polémique

le , mis à jour le
2
Photo du passeport d'Anne Frank (image d'illustration).
Photo du passeport d'Anne Frank (image d'illustration).

À peine lancé, le passeport anglais est déjà tancé. Dévoilé cette semaine à Londres par le ministre de l'Immigration James Brokenshire, le nouveau passeport britannique, qui a pour thème "le Royaume-Uni créatif", est jugé sexiste outre-Manche. Censées célébrer cinq siècles de culture et d'innovations anglaises, les 34 pages du document n'incluent que deux femmes sur les neuf personnalités historiques représentées. Aux côtés de William Shakespeare, des artistes John Constable, Anish Kapoor et Sir Antony Gormley, de l'architecte Sir Giles Gilbert Scott, du précurseur en informatique Charles Babbage et de l'inventeur du chronomètre de marine John Harrison se trouvent ainsi Elisabeth Scott, architecte du Royal Shakespeare Theatre à Stratford-upon-Avon, et Ada Lovelace, fille de Lord Byron, mais surtout pionnière en science informatique.

"Complètement inacceptable"

Cette sous-représentation de la gent féminine dans le passeport britannique a entraîné une salve de critiques sur les réseaux sociaux, aussi bien d'anonymes que de politiques. Sur son compte Twitter, la députée Stella Creasy, qui avait déjà milité pour remplacer le naturaliste Charles Darwin par l'écrivaine Jane Austen sur les billets de dix livres, s'est dite "très fatiguée par ces conneries". "Le bureau de l'Intérieur n'a réussi à trouver que deux femmes britanniques pour célébrer 500 ans d'histoire", a-t-elle critiqué,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9581285 le jeudi 5 nov 2015 à 17:18

    Tiens !!il n'y a pas qu'au gouvernement français ..................!!!

  • Aston54 le jeudi 5 nov 2015 à 15:35

    Ce qui est faitguant c'est que le sexisme (tout comme le racisme) est à sens unique. Ce sont toujours les pauvres femmes (ou étrangers) qui en sont les victimes!!!!! Que je sache les près de 80 % de femmes professeurs des écoles n'entrainent pas de protestations véhémentes des des mouvements feministes et pas plus de la part des 20% de collègues masculins? De grace, STOP avec ces con.neries!!!