journal de l'Afrique

le
0

La Centrafrique est en proie à un regain de violence depuis 3 jours. Au moins trois personnes sont mortes, selon des sources hospitalières, lors d'une manifestation à Bangui contre les autorités de la transition et contre la force internationale. Depuis New York, où elle participait à l'assemblée générale des Nations unies, la présidente de la transition Catherine Samba-Panza accuse l'ancien président François Bozizé de "tentative de déstabilisation".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant