Journal d'un collège de campagne (3) : tenue correcte exigée

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

La rentrée n'est plus qu'un lointain souvenir pour Cédric, qui s'est rapidement remis dans le bain. Le conseiller principal d'éducation raconte au Point.fr sa journée type, en s'appuyant sur ce qu'il a vécu hier. Récit. 7 h 30 J'entre dans l'établissement en même temps que les premiers élèves, arrivés par le car de ramassage scolaire. À 7 h 45, tous les bâtiments sont ouverts. 8 heures Pauline, une élève de quatrième, ouvre la porte de mon bureau en pleurant. Son grand-père est dans le coma et son père refuse d'en parler à la maison. Elle dit ne pas savoir comment gérer la situation, mais a surtout besoin d'une écoute attentive. La jeune fille ressort du bureau en promettant d'essayer d'en discuter avec son père. 8 h 5 Mattéo, scolarisé en sixième, entre en pleurant lui aussi : "J'ai oublié mes livres chez moi, et deux profs ont dit qu'on allait être collé le mercredi si on oubliait nos affaires", explique l'élève, au comble du stress. Je lui propose qu'il aille prévenir lui-même les enseignants avant d'entrer en classe, pour désamorcer tout conflit potentiel, et lui recommande de s'engager auprès d'eux à mieux s'organiser. 8 h 20 L'administration m'informe que deux profs seront malades aujourd'hui. Avec neuf heures d'étude supplémentaires dans l'organisation, le planning des salles et des surveillances est à revoir entièrement. 9 heures Une élève malade a vomi en cours de maths. Une jeune fille...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant