Joueurs de l'ASM agressés : un cinquième homme interpellé

le
0
Les joueurs de l'ASM à l'entraînement au stade des Gravaches de Clermont, le 17 juillet dernier.
Les joueurs de l'ASM à l'entraînement au stade des Gravaches de Clermont, le 17 juillet dernier.

Un cinquième individu a été interpellé et placé en garde à vue, lundi soir vers 19 heures, au commissariat de Millau, dans le cadre de l'affaire de l'agression des rugbymen clermontois. Âgé de 21 ans, il est soupçonné d'avoir participé à la rixe, dans la nuit de samedi à dimanche. "Nous avons entendu de nombreux témoins. Avec les auditions des suspects, nous commençons à avoir des éléments intéressants", commente le commandant de gendarmerie Éric Delchambre, chargé de l'enquête. Selon lui, entre "cinq et huit personnes sont susceptibles d'avoir participé". Des perquisitions ont également été menées au domicile des suspects.Parallèlement quatre autre jeunes hommes de 20 à 25 ans sont toujours placés en garde à vue depuis dimanche. Tous sont originaires de Saint-Martin aux Antilles, mais arrivés en métropole depuis de nombreuses années. Ils ont déjà des casiers judiciaires, impliqués dans des affaires de violences et de trafic de drogue.Dans la nuit de samedi à dimanche, les internationaux Benjamin Kayser, Julien Pierre et Aurélien Rougerie ont été attaqués à l'arme blanche (couteaux, machettes et pelle) alors qu'ils rentraient à pied à leur hôtel dans le centre-ville de Millau, vers 4 heures du matin. Les joueurs étaient en transit dans la sous-préfecture de l'Aveyron pour une nuit avant de rejoindre Falgos, dans les Pyrénées, pour un stage d'avant-saison. Plusieurs semaines d'arrêtQuant au mobile de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant