Jérôme Béglé - On n'y arrivera pas !

le
0
Hommage aux victimes à Nice. 
Hommage aux victimes à Nice. 

La France est en alerte maximum contre le terrorisme. L'état d'urgence s'accompagne d'un contrôle accru aux frontières, d'une mise en alerte de tous les services de renseignements, d'opérations préventives contre des individus suspects, de milliers d'hommes envoyés pour lutter contre l'État islamique et, maintenant, d'un rappel de la réserve opérationnelle pour épauler des forces de l'ordre saturées et épuisées de patrouiller des heures durant dans les rues de nos villes.

Un État de droit et une démocratie comme la France ne peuvent pas lutter à armes égales avec des États terroristes dont le but est de déstabiliser l'Occident, quels que soient les conséquences et les moyens utilisés. Daech peut mobiliser en permanence des milliers de fanatiques prêts à perdre la vie, et réveiller en Europe d'autres milliers de consciences disposées à jouer les bombes humaines et les kamikazes.

Notre tolérance les galvanise

Face à cela, nous faisons des moulinets avec un sabre de bois : les gardes à vue en matière de terrorisme ont été portées à quatre-vingt-seize heures, la belle affaire. Les écoutes ou rétentions administratives sont très sévèrement encadrées par le juge, qui limite trop volontiers leur portée... Nous accordons une place centrale aux libertés individuelles, devenues l'alpha et l'oméga de notre droit, des associations éructent chaque semaine contre certaines inégalités de traitement,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant