Jean-Pierre Raffarin rallie Alain Juppé en vue de 2017

le
12
RAFFARIN RALLIE JUPPÉ EN VUE DE LA PRÉSIDENTIELLE DE 2017
RAFFARIN RALLIE JUPPÉ EN VUE DE LA PRÉSIDENTIELLE DE 2017

PARIS (Reuters) - L'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin annonce jeudi dans Le Monde qu'il "partage la ligne d'Alain Juppé", cinq jours après l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de l'UMP.

Candidat déclaré à la primaire de 2016 à droite pour la prochaine élection présidentielle, le maire de Bordeaux est considéré comme le rival le plus sérieux de l'ancien chef de l'Etat pour 2017.

"La course de 2017 est encore très longue et il reste à Nicolas Sarkozy des défis d'une grande complexité", déclare le sénateur de la Vienne, qui a échoué à conquérir la présidence du Sénat malgré le soutien de l'ancien chef de l'Etat.

"Je me méfierais d'un candidat qui promettrait trop et dont la séduction serait la priorité", ajoute-t-il.

"Nicolas Sarkozy et Alain Juppé ont le caractère de la ligne politique qu'ils incarnent. Chez le premier, il y a une certaine pratique du clivage. Chez le second, il y a une vraie volonté d'élargissement", souligne Jean-Pierre Raffarin, qui plaide comme le maire de Bordeaux pour une primaire ouverte aux centristes de l'UDI et du MoDem, ce que refuse Nicolas Sarkozy.

Pour le sénateur, "l'UMP n'a que deux frontières : le PS et le FN".

"J'ai parlé de dérive droitière lors du discours de Nicolas Sarkozy à Grenoble (en 2010) et réalisé une analyse précise du quinquennat précédent. Je ne change rien à ce que je pense. Si cette ligne politique devait revenir et s'il n'y avait pas une vraie ouverture globale à l'ensemble de la droite et du centre, l'UMP se condamnerait", prévient-il.

(Sophie Louet, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • knbskin le jeudi 4 déc 2014 à 13:36

    Bon, enfin, pour faire avancer la France, il faut des mesures concrètes, pas des manoeuvres de partis qui font "cuire leur petite soupe au coin de leur petit feu", comme disait le Général ... Pour les mesures concrètes, voir le projet (bien avancé) de "Nous Citoyens" ... ;) http://www.nouscitoyens.fr/notre-projet/

  • M3335165 le jeudi 4 déc 2014 à 12:47

    Seul le rassemblement de toute la droite, sans clivage quel qu'il soit leur assurera la victoire. Mais la route est encore longue m^me si elle apparaît actuellement plus facile que pour la gauche

  • hcg171 le jeudi 4 déc 2014 à 12:39

    La position de Raffarin me semble sage . En effet l'obstination de Sarkozy vis-à-vis de Bayrou me fait penser, comme a dit quelqu'un, que "le pardon ne change pas le passé, mais élargit l'avenir" !

  • M6695204 le jeudi 4 déc 2014 à 12:32

    super très bonne nouvelle,même si cela dérange les je sais tout mieux.

  • M9035148 le jeudi 4 déc 2014 à 12:19

    Les papis proches des maisons de retraites en action!!!! bonjour la france....

  • M7403983 le jeudi 4 déc 2014 à 12:19

    frk987, même ATTALI reconnaît que la situation n'est pas tenable !!!! Et c'est l'oreille du Président ....

  • M4958114 le jeudi 4 déc 2014 à 12:18

    se n'est que le début a suivre !!

  • M9946587 le jeudi 4 déc 2014 à 12:18

    Le seul avantage avec le "troisième" age comme dit ci-avant est qu'on est sûr qu'il ne gouvernera pas la France avec la seule perspective de se faire ré-élire ! Alors qu'avec des plus jeunes ... ou alors, il faut vraiment des plus jaunes style Le Maire même si je suis loin de partager toutes ses idées ... La génération intermédiaire de tous bords me semble elle bonne à jeter ...

  • dotcom1 le jeudi 4 déc 2014 à 12:14

    Battu au perchoir du Sénat, et maintenant alliance avec Juppé. C'est la scoumoune pour ce pauvre Raffarin.

  • frk987 le jeudi 4 déc 2014 à 12:05

    Les socialos de droite s'allient...un vrai changement en vue !!!! tant qu'on ne sera pas sous tutelle du FMI la plaisanterie continuera !!!