Jean-Marie Le Pen se confie au "Point"

le
0
Je voudrais que Marine Le Pen change de nom. Cela me choque que des gens qui ne sont pas loyaux portent le même nom que moi, explique le président d'honneur du FN au lendemain de sa suspension provisoire du parti qu'il a cofondé en 1972.
Je voudrais que Marine Le Pen change de nom. Cela me choque que des gens qui ne sont pas loyaux portent le même nom que moi, explique le président d'honneur du FN au lendemain de sa suspension provisoire du parti qu'il a cofondé en 1972.

Au lendemain de la suspension provisoire de sa qualité d'adhérent du FN, le président d'honneur Jean-Marie Le Pen réagit dans une interview au Point.fr. Dans un long entretien accordé mardi matin par téléphone, l'octogénaire étant "alité" pour des raisons médicales, il revient sur la guerre politique qui l'oppose à Marine Le Pen après ses dernières sorties médiatiques.

Prêt à enfiler ses gants de boxe, Le Pen jure de se défendre pour conserver la présidence d'honneur, un titre dont sa fille, la patronne du FN, veut le priver pour qu'il n'engage plus la parole du parti. Son attitude jusqu'au-boutiste désarçonne, y compris parmi ses plus fidèles soutiens. Au fil de son entretien, Jean-Marie Le Pen réfute tout suicide politique et s'explique. "Marine Le Pen a fait pire que le lieutenant félon Bruno Mégret. (...) En tant que capitaine du navire, Marine a pris la tête de la rébellion contre l'esprit, contre l'âme du FN. L'âme, du FN : c'est cela que je représente", confie celui qui cofonda le FN en 1972.

"Marine pourrait cougarder un peu !"

L'ex-candidat à l'Élysée jure donc d'employer tous les moyens pour conserver la présidence d'honneur, un titre dont sa fille veut le priver en convoquant une assemblée générale extraordinaire d'ici les trois prochains mois. "Si j'étais entravé dans ma liberté institutionnelle et réglementaire d'exercer la fonction, je pourrais me tourner vers le judiciaire. Je mène ma route le plus loyalement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant