Jean-Marie Le Pen jette l'éponge pour les régionales en Paca

le , mis à jour à 10:47
7
JEAN-MARIE LE PEN RENONCE À SE PRÉSENTER AUX RÉGIONALES EN PACA
JEAN-MARIE LE PEN RENONCE À SE PRÉSENTER AUX RÉGIONALES EN PACA

PARIS (Reuters) - Le président d'honneur du Front national Jean-Marie Le Pen a renoncé lundi à se présenter aux élections régionales de décembre en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) et déclaré que sa nièce Marion Maréchal-Le Pen serait "la meilleure tête de liste" après lui.

Dans une interview au Figaro Magazine, le fondateur du FN, jusque-là en guerre ouverte avec la direction du mouvement aujourd'hui présidé par sa fille Marine, a justifié sa décision en indiquant qu'il ne serait pas celui qui causera du "dommage" au parti qu'il a créé.

Le vice-président du Front, Florian Philippot, a salué sur i-TELE "une décision assez sage qui est conforme d'ailleurs à la volonté de Marine Le Pen".

Pour le député mariniste Gilbert Collard, "le fait de se retirer est interprété par tout le monde comme un acte d'apaisement".

"J'ai l'impression qu'il a compris l'appel à la sagesse, qui était dépourvu d'agressivité", a-t-il ajouté sur i-TELE.

Prié de dire s'il serait candidat en Paca, Jean-Marie Le Pen a répondu : "Non, bien que je pense que j'étais le meilleur candidat pour le Front national."

Il fait valoir pour cela le score de 33% réalisé dans la région Paca par le FN, dont il était tête de liste, aux dernières européennes, ainsi que ses fonctions de président de groupe à l'assemblée régionale.

"Si je dois sacrifier cela à l'avenir du mouvement (...) je ne serai pas en tous les cas celui qui lui causera le dommage", a-t-il dit.

A la question de savoir si sa nièce Marion Maréchal-Le Pen, députée du Vaucluse, pourrait diriger la liste FN en Paca, il a estimé qu'"il n'y a pas beaucoup de choix".

"Si Marion Maréchal-Le Pen accepte, je pense qu'elle serait une tête de liste très performante. Certainement, la meilleure, je ne vais pas dire après moi, mais quand même."

Florian Philippot a indiqué que la décision incomberait à la commission nationale d'investitures du parti. "Nous ne manquons pas de talents dans cette région", a-t-il dit en soulignant que Marion Maréchal-Le Pen en était un mais que d'autres pourraient se porter candidats.

Il a ajouté que la décision de Jean-Marie Le Pen ne changeait rien à la prochaine réunion d'une commission de discipline du bureau exécutif pour sanctionner les déclarations du vieux leader à Rivarol.

Gilbert Collard a estimé qu'il faudrait "vider l'abcès" devant l'instance disciplinaire.

(Yann Le Guernigou, édité par Gérard Bon)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • knbskin le lundi 13 avr 2015 à 13:01

    Ceci dit, en tant que one-man-showman, il n'y a pas mieux que JMLP parmi les politiques français, à part le défunt Georges Marchais ! Les autres font un peu fades à côté ! :)

  • ppetitj le lundi 13 avr 2015 à 12:11

    Si c'est un partis Pétainiste, il doit être affilié au PS...Car c'est bien Mitterrand, mentor de Hollande, qui a été décoré de la francisque par ledit Pétain pour "sévices" rendus à la nation...Se seraient donc des collabos ?

  • M6445098 le lundi 13 avr 2015 à 12:10

    très bon plan com! les autres partis peuvent aller prendre des leçons....

  • Spartaku le lundi 13 avr 2015 à 12:07

    quelle mascarade !! un coup monté par la famille LEPEN pour la "bonne cause", faire croire à la dédiabolisation de ce parti raciste et pétainiste !

  • berghof le lundi 13 avr 2015 à 11:08

    Enfin une décision sensée. Cela ne l'empêchera probablement de commettre à nouveau des bourdes !!!

  • am013 le lundi 13 avr 2015 à 10:54

    Excellente décision et honneur à mr le pen qui a su prendre en considération l'expression de ses électeurs auxquels il tient tant

  • M2734309 le lundi 13 avr 2015 à 10:40

    Quel autre parti est capable de faire ça ? surement pas le pso.cialope qui soutient encore le capitaine de pédalo qui mène la France droit dans le mur !