Jean-Marie Le Pen ira "jusqu'au bout" de ses engagements

le
2
JEAN-MARIE LE PEN IRA "JUSQU'AU BOUT" DE SES ENGAGEMENTS
JEAN-MARIE LE PEN IRA "JUSQU'AU BOUT" DE SES ENGAGEMENTS

BRUXELLES (Reuters) - Jean-Marie Le Pen ira "jusqu'au bout" de ses engagements politiques et "n'imagine pas" que le Front national sanctionne son fondateur pour le motif "dérisoire" d'une interview polémique.

Le président d'honneur FN, qui a créé la formation d'extrême droite en 1972, a annoncé lundi qu'il renonçait à conduire la liste de sa formation aux élections régionales de décembre en Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) pour tenter d'apaiser la crise née de son entretien, la semaine dernière, à l'hebdomadaire d'extrême droite Rivarol. ()

Le fondateur du FN est en guerre ouverte avec la direction du parti aujourd'hui présidé par sa fille Marine Le Pen pour avoir notamment réitéré ses propos sur les chambres à gaz nazies, "détail" de l'histoire de la Seconde guerre mondiale, ou flétri "l'injustice" faite selon lui au maréchal Pétain.

La présidente du FN convoquera prochainement la commission de discipline du bureau exécutif où Jean-Marie Le Pen, 86 ans, pourrait être sanctionné.

"Je ne vois pas qui au Front national peut imaginer sanctionner le fondateur qui a dirigé pendant 40 ans le parti politique auquel il a adhéré il y a trois ans ou deux ans. C'est dérisoire. Et puis, il faut un motif, pour quel motif? Parce que j'ai donné une interview à un journal? Non, ce n'est pas sérieux", déclare-t-il dans un entretien accordé lundi soir à Reuters.

"Je suis député européen pour quatre ans encore. Si j'avais dû prendre ma retraite, je l'aurais prise il y a 26 ans. (...) J'irai jusqu'au bout, tant que le 'Patron' ne me rappellera pas", ajoute-t-il.

Le député Gilbert Collard, l'un des plus virulents à l'égard de Jean-Marie Le Pen qu'il a pressé de se retirer, a estimé mardi sur Radio Classique que le geste d'apaisement du père de Marine Le Pen l'incitait à prendre sa carte du parti.

"Maintenant, je considère que plus rien ne s'oppose, vu la distance que Jean-Marie Le Pen prend, à ce que j'aie ma carte", a dit le secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine.

(Clément Rossignol avec Chine Labbé, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • kuranes le mardi 14 avr 2015 à 13:26

    Collard, secrétaire général du parti, n'a meme pas pris sa carte d'adhérent???ca en dit long sur sa "motivation"...

  • nero51 le mardi 14 avr 2015 à 12:11

    il a bien raison.ce ne sont pas les adherants ou les sympatisants de la derniere heure à la ramener ....