Jean-Marie le Pen désavoué, Gilbert Collard veut sa carte au FN

le
0
On n'a plus rien à voir avec tout ce que dit Jean-Marie Le Pen, a lancé Gilbert Collard.
On n'a plus rien à voir avec tout ce que dit Jean-Marie Le Pen, a lancé Gilbert Collard.

Gilbert Collard aura fini par franchir le pas. L'avocat, député du Rassemblement bleu marine, n'avait pas sa carte au FN et avait défini sa mission comme une volonté de "continuer à ramener tous les hommes et les femmes qui se retrouvent dans nos idées, mais qui pour autant (...) n'arrivent pas à franchir le pas de l'adhésion au Front national". Mais depuis la mise en retrait de Jean-Marie Le Pen, consécutive à ses nouvelles déclarations polémiques dans Rivarol, le député du Gard s'est décidé, comme il l'a déclaré ce mardi matin sur Radio Classique : "J'ai toujours dit que je suis mariniste. Moi, je n'ai pas adhéré au FN parce que Jean-Marie Le Pen y était. J'ai toujours dit que je ne pouvais pas adhérer à certains de ses propos. C'est la raison pour laquelle je suis apparenté Front national au Parlement, mais je n'ai pas ma carte. Mais là, maintenant, je considère que plus rien ne s'oppose, vu la distance que Jean-Marie prend, à ce que j'aie ma carte."Marion Maréchal-Le Pen ne veut pas de GollnischLe Front national compte donc un adhérent de plus. Un adhérent probablement "tiède" pour le fondateur du parti et père de Marine Le Pen, qui avait désigné par cet adjectif les militants du Rassemblement bleu marine.Ces événements pourraient cependant diviser encore davantage les deux franges du parti. "Je suis clairement dans le Front national de Marine Le Pen", a par exemple déclaré au Figaro Marion Maréchal-Le Pen...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant