Jean-Marc Rouillan : "Je suis un ennemi de Daech"

le
2
Le parquet de Paris a ouvert lundi 7 mars une enquête préliminaire pour apologie du terrorisme visant Jean-Marc Rouillan, qui avait qualifié les terroristes ayant participé aux attentats du 13 novembre de très courageux.
Le parquet de Paris a ouvert lundi 7 mars une enquête préliminaire pour apologie du terrorisme visant Jean-Marc Rouillan, qui avait qualifié les terroristes ayant participé aux attentats du 13 novembre de très courageux.

"Mes propos ont été mal interprétés", affirme ce mardi matin Jean-Marc Rouillan, au micro de RTL, alors que le parquet de Paris a ouvert la veille une enquête préliminaire pour "apologie du terrorisme" visant le cofondateur d'Action directe. Celui-ci a en effet qualifié les terroristes ayant participé aux attentats du 13 novembre de "très courageux".

Des propos controversés, tenus dans une interview au mensuel marseillais Le Ravi. "Moi, je les ai trouvés très courageux. Ils se sont battus courageusement : ils se battent dans les rues de Paris alors qu'ils savent qu'il y a 2 000 ou 3 000 flics autour d'eux", déclarait au journal le cofondateur d'Action directe, organisation d'extrême gauche responsable d'assassinats et d'attentats dans les années 1980.

"Je comprends la douleur des familles des victimes"

Quelques heures après l'annonce de l'ouverture de l'enquête, Jean-Marc Rouillan estime qu'il n'a pas valorisé l'actoin des djihadistes. "Je n'ai pas salué le courage, a-t-il affirmé. J'ai seulement dit que dans leur démarche de se faire tuer pour leurs idées, il fallait du courage, mais c'est tout. C'est une approche technique de la lutte, pas du tout une approbation de ce qu'ils ont fait. Dans la même interview, je dis que ce sont des ennemis. Toute cette affaire prend des proportions incommensurables. Je ne vois pas comment je serais poursuivi pour apologie de crimes des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 9 mois

    Il est seulement un peu décalé. Il en est resté au colonialisme français, il n'en est pas encore au colonialisme israélien et américain. Il a besoin d'être réinformé...

  • M4314275 il y a 9 mois

    Il ne faut mélanger courage et fanatisme.