Jean-Marc Ayrault ne briguera plus de mandat en politique

le , mis à jour le
0
L'actuel ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a annoncé lundi soir à Ouest France qu'il ne briguerait plus de mandat en politique.
L'actuel ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault a annoncé lundi soir à Ouest France qu'il ne briguerait plus de mandat en politique.

Pas encore à la retraite, mais presque. L'ancien Premier ministre (2012-2014) et actuel ministre des Affaires étrangères a confié lundi 20 février au soir au quotidien Ouest France qu'il ne se présenterait plus à "aucune élection après quarante ans de mandats locaux". L'ancien maire de Nantes (1989-2012) assurera toutefois son mandat actuel de ministre jusqu'à son terme, c'est-à-dire jusqu'aux résultats de la prochaine élection présidentielle, selon Ouest France.

"Ne pas s'accrocher"

"J'estime que c'est ma responsabilité de transmettre à d'autres générations (...) L'honneur de la politique, ce n'est pas de s'accrocher tout le temps", a confié Jean-Marc Ayrault à Ouest France, qui affirme tout de même au quotidien régional qui a obtenu cette interview exclusive qu'il continuera à partager son "expérience" de la vie politique.

Proche de François Hollande, qui l'avait nommé Premier ministre en 2012, il a notamment estimé mi-janvier qu'il y aurait "des choix à faire" pour que la gauche soit présente au second tour de l'élection présidentielle. S'il a jugé qu'Emmanuel Macron était un "homme de gauche", Jean-Marc Ayrault estime lundi dans les colonnes de Ouest France qu'il "attend son programme". Il y a peu, il avait également rendu hommage à la décision "noble, digne et courageuse" de François Hollande de ne pas se représenter. "Il le regrette sans doute d'une certaine façon,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant