Jean-Claude Gaudin lâche son Samu social, aux prises avec la justice

le
0
Jean-Claude Gaudin aux prises avec une affaire qui discrédite le Samu social de Marseille.
Jean-Claude Gaudin aux prises avec une affaire qui discrédite le Samu social de Marseille.

Nouvelle passe d'armes au dernier conseil municipal autour de l'enquête qui vise le Samu social de la ville de Marseille, seul Samu social municipalisé de France. C'est

Marie-Arlette

Carlotti,

conseillère municipale socialiste et ancienne ministre déléguée auprès du ministère de la Santé, qui a mené la charge. Avec efficacité puisque le sénateur-maire Jean-Claude Gaudin a lâché publiquement son ancien protégé et directeur du Samu social René Giancarli. Un lâchage confirmé par Xavier Mery, adjoint au maire en charge de la lutte contre l'exclusion et pour la solidarité, lors d'une prise de parole dans l'hémicycle municipal.

Depuis plusieurs mois, la conseillère municipale Carlotti a fait de la question du Samu social son cheval de bataille. Comme une réponse à ses prières, Le Canard enchaîné a diffusé dans son édition du 24 mai 2017 une information qui a eu l'effet d'une bombe. On y apprend que le Samu social de Marseille est gangrené par son personnel. En effet, l'hebdomadaire affirme que les enquêteurs de la gendarmerie dilligentés par le parquet de Marseille, qui a ouvert une enquête préliminaire en janvier, ont mis à nu un système frauduleux qui consiste à « gruger » la badgeuse

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant