Jean-Christophe Cambadélis : "On ne choisit pas son adversaire, on cogne les deux !"

le
0

Dans cette deuxième partie, Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du Parti socialiste et député de Paris, revient sur l’éventuelle candidature à la présidence de la République d’Emmanuel Macron et sur le danger que cela représenterait pour la gauche. Fidèle du président de la République, il réaffirme son soutien et l’évidence de la candidature de François Hollande.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant