Jacques Cheminade répond à Nicolas Sarkozy

le
0
Candidat à la présidentielle de 2012, Jacques Cheminade répond aux questions des journalistes après un débat à l'Élysée.
Candidat à la présidentielle de 2012, Jacques Cheminade répond aux questions des journalistes après un débat à l'Élysée.

Depuis son retour à la vie politique, Nicolas Sarkozy avance toujours le même argument lorsqu'il évoque le financement de sa campagne de 2012, dont les frais ont été retoqués par la commission nationale des comptes de campagne : il est victime du système français puisqu'il est le seul candidat dont les frais de campagne n'ont pas été remboursés par l'État, alors que même la campagne de Jacques Cheminade, "dont le projet était d'organiser un débarquement sur Mars," a été remboursée, répète-t-il à longueur de meeting pour faire rire ses militants. Contacté par Le Point.fr, Jacques Cheminade répond à l'ancien chef de l'État et donne de ses nouvelles. Le Point.fr : Que répondez-vous à Nicolas Sarkozy qui se moque de votre projet de campagne de 2012 qui était d'"organiser un débarquement sur Mars" ?

Jacques Cheminade : Cela montre qu'il a un tempérament de petit César. Selon Nicolas Sarkozy, l'État devrait rembourser le candidat selon le contenu du programme, ce qui n'est pas la réalité. De plus, il caricature mon programme sans le lire. Mon programme a été lu et approuvé par des gens de l'Agence spatiale européenne (ESA). Ce n'est pas un programme de conquête mais d'exploration commune qui permettrait de susciter l'adhésion des peuples et d'induire plus de justice sociale. Cela permet de créer de l'adhésion vers la connaissance scientifique, un projet d'avenir, et du travail qualifié. La science, le développement...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant