"J'ai deux demandes d'insémination de femmes seules par semaine"

le
0
L'obstétricien François Olivennes.
L'obstétricien François Olivennes.

Le professeur François Olivennes, grand spécialiste de la médecine procréative, a permis la naissance de milliers d'enfants grâce aux progrès de l'assistance médicale à la procréation (AMP). Il n'a jamais dissimulé qu'il aidait parfois ses patientes, seules ou en couple homosexuel, à aller se faire inséminer à l'étranger. Interview.

Le Point :

Que pensez-vous de la position du Comité national consultatif d'éthique (CCNE) ?

Pr François Olivennes : Cela fait très longtemps que je plaide pour cette ouverture. La plupart de nos voisins européens l'ont déjà autorisée et nous, médecins, sommes constamment sollicités par nos patientes, notamment par les femmes seules, dont la demande est en augmentation exponentielle. Avant, je devais en recevoir une par mois. Aujourd'hui, c'est au bas mot deux patientes par semaine. Il faut évidemment qu'une loi suive et qu'un encadrement ferme soit mis en place.

De quel type ?

Les Belges sont pionniers dans la prise en charge des femmes seules. Ils ont mis en place énormément de processus de suivi et se sont aperçus que les situations familiales créées par l'AMP ne s'avéraient pas toujours satisfaisantes. Certaines femmes en demande d'insémination vivent dans un clair rejet des hommes, et cela peut...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant