Italie - La démocratie selon Beppe Grillo

le
0
Le chef de file du Mouvement 5 étoiles (M5S) Beppe Grillo.
Le chef de file du Mouvement 5 étoiles (M5S) Beppe Grillo.

Beppe Grillo revient en force. Au terme de la kermesse du Mouvement 5 étoiles (M5S) qui s'est déroulée à Palerme les 24 et 25 septembre, l'humoriste génois qui avait souhaité « prendre des distances avec le mouvement » a annoncé son grand retour à la tête du parti qu'il a fondé. Et pas seulement comme père garant des idéaux. Les nouvelles instances créées à Palerme ? dont un « tribunal » destiné à statuer sur les exclusions du mouvement ? seront  consultatives et c'est Beppe Grillo qui, au bout de compte, aura tous pouvoirs pour exclure les voix dissidentes. La démocratie participative horizontale qui était à la base de la fondation du M5S est ainsi devenue plus verticale que la face nord de l'Eiger.

« Padre padrone » non élu du M5S, Beppe Grillo ne veut pourtant pas abandonner son rôle d'amuseur. « Je reste un comédien, pas un leader, a-t-il déclaré à Palerme. Un jour je pense une chose, le lendemain son contraire. »  Il ponctue chacune de ses apparitions publiques d'injures, de bras d'honneur, de blagues graveleuses et de saillies politiquement incorrectes. Ce double registre lui permet de lancer des ballons d'essai ? sur l'Euro, le rejet des immigrés ou les journalistes qualifiés « d'infâmes », un terme rappelant la mafia ?, sans courir les risques d'une condamnation politique : c'est le comique qui parle.

L'autre homme fort du M5S est Davide Casaleggio, le fils du cofondateur du...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant