Israël peut-il échapper à la justice internationale ?

le
39
Benyamin Netanyahou a indiqué qu'il ne permettrai[t] pas que les soldats et les officiers de Tsahal soient traînés devant le Tribunal de La Haye.
Benyamin Netanyahou a indiqué qu'il ne permettrai[t] pas que les soldats et les officiers de Tsahal soient traînés devant le Tribunal de La Haye.

Une "option nucléaire". Voici comment le quotidien israélien Haaretz a qualifié la demande palestinienne d'adhérer à la Cour pénale internationale (CPI) afin d'y traduire des responsables militaires israéliens pour "crime de guerre". Après le rejet fin décembre par le Conseil de sécurité de l'ONU de sa résolution portant sur un accord de paix avec Israël, le président palestinien Mahmoud Abbas a ratifié le Statut de Rome, ouvrant la voie à un processus d'adhésion à la Cour. "Une demande hypocrite", s'est immédiatement insurgé Benyamin Netanyahou, qui a en représailles décidé de geler le versement de 106 millions d'euros de taxes collectés au nom de l'Autorité palestinienne, mettant en péril le déjà fragile gouvernement de Ramallah.

Pourtant, si les propos du Premier ministre israélien trahissent son inquiétude après la sanglante guerre de Gaza de l'été 2014, qui a fait près de 2 200 morts côté palestinien (en grande majorité des civils) et plus de 70 morts côté israélien (presque tous des soldats), la possibilité de voir bientôt des soldats israéliens sur le banc des accusés à La Haye relève pour l'heure de la gageure. En effet, pour accomplir ce dessein, les Palestiniens doivent traverser un véritable parcours du combattant aux multiples embûches. Premier obstacle, l'adhésion même à la CPI.

Débat juridique

La course contre la montre a commencé le 2 janvier dernier à New York, lorsque les Palestiniens...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Gauvin45 le mardi 6 jan 2015 à 16:15

    décidément quand ça ne va pas dans votre sens, c'est qu'on est pro hamas, je comprends c'est dur d'être juge et parti et en même temps réaliste

  • bsdm le mardi 6 jan 2015 à 15:57

    Le point encore plus pro hamas que afp ?

  • Gauvin45 le mardi 6 jan 2015 à 15:52

    le fait d'avoir subit des humiliations ne l'autorise pas à faire de même surtout pour un peuple se réclamant supérieur ou étant l'élite.

  • Gauvin45 le mardi 6 jan 2015 à 15:50

    qui attaque qui ? qui spolie qui ? qui soumet l'autre à un blocus ? qui colonise qui ? qui bloque les avoirs de qui ? faut être sérieux les gars.

  • Gary.83 le mardi 6 jan 2015 à 15:23

    bon çà suffit je ne défendrais pas les Israéliens pour ensuite être censuré !!! après tout, ils se défendent bien tout seul en ripostant fermement quand on les attaque et c'est normal !! ... le débat est clos pour moi !!!

  • Gary.83 le mardi 6 jan 2015 à 14:31

    comme pour l'esclavagisme, on doit respecter un peuple qui a déjà tant souffert de la barbarie humaine ...et non je ne suis pas Israélien ni jµif !

  • Gary.83 le mardi 6 jan 2015 à 14:02

    On parle des victimes civiles palestiniennes, mais que dire des victimes du terrorisme palestinien ?

  • Berg690 le mardi 6 jan 2015 à 13:52

    La question est :Pourquoi Israël échapperait-il à la justice internationale?

  • berco51 le mardi 6 jan 2015 à 12:13

    En effet ils n'ont peur de rien dans leurs F16 à bombarder des civils

  • berco51 le mardi 6 jan 2015 à 12:00

    On peut retourner la chose: Les Palestiniens sont spoliés de leurs terres , humiliés , leur territoire est mité par les implantations , ils entrent donc légitimement en résistance avec une résilience qui force l'admiration.