Israël lance des dizaines de raids aériens sur Gaza

le
0
Une roquette dans le ciel de Gaza, lundi soir.
Une roquette dans le ciel de Gaza, lundi soir.

L'escalade est-elle inexorable ? Ce mardi matin, cela semble être le cas. Après plusieurs jours d'échanges de tirs mineurs entre le Hamas et Israël, la situation s'est considérablement durcie. L'aviation israélienne a bombardé à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, un tunnel où se trouvaient des membres du Hamas. Huit ont été tués. Deux autres islamistes appartenant au djihad ont trouvé la mort dans un bombardement sur des lanceurs de missiles. La réponse n'a pas tardé. Ce fut un barrage de dizaines de roquettes, en direction de plusieurs localités importantes : Ashdod, Ashkelon, Beersheva et même Beit Shemesh, à l'ouest de Jérusalem, où les sirènes ont retenti. Pour le cabinet de sécurité israélien qui venait justement de décider de ne pas déclencher une opération de grande envergure à Gaza, le Hamas venait de franchir une ligne rouge. Et les chefs militaires ont planifié la riposte. C'est désormais l'opération Haie de protection (Protected edge). L'aviation et l'artillerie ont bombardé une cinquantaine d'objectifs dans Gaza, y compris quatre maisons appartenant à des responsables du Hamas. Il y a une dizaine de blessés palestiniens. L'armée se prépare à un élargissement de ses opérations. Un premier contingent de 1 500 réservistes a été rappelé. D'autres devraient suivre assez rapidement. Benyamin Netanyahou, très critiqué par plusieurs ministres de son gouvernement, est obligé d'agir. Près d'un million...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant