Iran : la République islamique lance un site de rencontre

le
0
L'État entremetteur cherche à conserver à la famille son rôle central dans les mariages alors que la jeunesse privilégie les mariages d'amour.
L'État entremetteur cherche à conserver à la famille son rôle central dans les mariages alors que la jeunesse privilégie les mariages d'amour.

Pour que les 11 millions de jeunes célibataires trouvent enfin l?âme s?ur, l?Iran a trouvé la solution : un site de rencontre créé et administré par le gouvernement. Contrairement aux sites habituels, considérés comme "illégaux et immoraux" par le ministre de la Jeunesse et des Sports Mahmoud Golzari, sur hamsan.tebyan.net, pas de photos ni de panier à remplir. Il est seulement possible d?entrer ses informations personnelles telles que sa profession, celle de ses parents, ses passions ou encore son poids et les caractéristiques que l?on veut retrouver chez son futur partenaire. Et, comme l?Iran ne fait rien comme les autres, ce n?est pas un algorithme qui calcule les profils les plus compatibles mais bien des médiateurs recrutés par l?État.

En phase de test depuis un an, les 130 entremetteurs du site internet ont déjà répondu à plus de 3 000 demandes et conclu une centaine de mariages. Afin que le couple soit formé, les deux candidats doivent tout d?abord se rencontrer dans un environnement neutre. Un conseiller jauge la compatibilité des jeunes gens dans une évaluation. Si ce premier face-à-face est satisfaisant, c'est au tour des familles de se rencontrer. Selon les autorités, seul un tel processus peut aboutir à une union durable, et donc à des enfants. Car le pays, où les relations sexuelles hors mariage sont officiellement prohibées, a pour objectif de doubler sa population d?ici à cinq ans. Avec une natalité de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant