Iran : la France s'est-elle tiré une balle dans le pied ?

le
3
Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius et son homologue iranien Mohammad Javad Zarif, le 28 mars 2015 à Lausanne. 
Le chef de la diplomatie française Laurent Fabius et son homologue iranien Mohammad Javad Zarif, le 28 mars 2015 à Lausanne. 

C'est ce qui s'appelle se faire griller la politesse. À peine l'accord sur le nucléaire iranien a-t-il été signé que le vice-chancelier et ministre de l'Économie allemand, Sigmar Gabriel, s'est rendu ce week-end à Téhéran, devenant le plus haut responsable occidental à voyager en Iran depuis le début des sanctions internationales contre la République islamique. Ironisant sur le fait que la visite allemande ne s'était "certainement pas décidée en deux jours", l'entourage de Laurent Fabius indiquait la semaine dernière que le ministre français des Affaires étrangères "prendrait son temps" pour répondre à l'invitation que lui avait adressée son homologue iranien Mohammad Javad Zarif. Ce mardi pourtant, le chef de la diplomatie française a annoncé son intention de se rendre à Téhéran dès la semaine prochaine.

"Je trouve tout à fait normal qu'à partir du moment où cet accord historique a eu lieu, la France et l'Iran puissent reprendre des relations plus normales", a indiqué le chef de la diplomatie française sur France Inter. "J'aurai des conversations sur tous les sujets", a-t-il indiqué, précisant toutefois qu'il effectuerait ce déplacement uniquement "en tant que responsable politique". Comprenez, sans être accompagné par une délégation de chefs d'entreprise français, qui a prévu pour sa part le voyage en septembre prochain. Bien plus que celle de son homologue allemand, la visite du ministre français sera scrutée...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • noterb1 le mardi 21 juil 2015 à 17:30

    Il y en a qui se posent encore des questions sur la hiérarchie en Europe ? dans une meute c'est toujours le chef qui mange le premier !

  • bernm le mardi 21 juil 2015 à 17:03

    Sachant qu'il etait partisan de la ligne dur face a l'Iran....

  • janaliz le mardi 21 juil 2015 à 15:10

    Pauvre de nous ! Pas un pour racheter l'autre !