Inde : garde-à-vous... en slip !

le
1
Plus d'un millier de candidats à l'armée ont été contraints de passer leur épreuve écrite d'admission en slip.
Plus d'un millier de candidats à l'armée ont été contraints de passer leur épreuve écrite d'admission en slip.

Un millier de candidats en slip. Non, il ne s'agit pas du concours de Mister India 2016, mais bel et bien des épreuves écrites d'admission à l'armée ! Improbable, mais la justification tient en quelques mots : gain de temps. En effet, pour éviter d'avoir à fouiller chaque candidat un par un, quoi de plus rapide que de les faire se déshabiller directement ? L'armée n'a pas hésité très longtemps.

« Quand nous sommes arrivés, on nous a demandé de quitter tous nos habits, sauf les sous-vêtements. Nous n'avions pas d'autre choix que de suivre ces instructions, aussi étranges soient-elles », explique un des candidats, cité par The Indian Express qui révèle cette curieuse façon de faire du côté du district de Muzaffarpur.

Si ce procédé a de quoi faire sursauter, il n'a finalement rien d'étonnant. En effet, en 2015, l'armée avait dû interpeller près d'un millier de fraudeurs à l'issue des épreuves écrites. La raison est simple, rappelle francetvinfo : l'État du Bihar est l'un des plus pauvres du pays et ce dernier a promis 10 000 roupies de récompenses (148 euros environ) aux étudiants réussissant à répondre correctement à la moitié des questions. Ou quand l'appât du gain rencontre le gain de temps...

Source Le Point.frLire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 9 mois

    Dans le temps, les conscrits passaient la visite médicale complètement à poil.