Inauguration du canal de Panama élargi

le
0
MISE EN SERVICE DU CANAL DE PANAMA ÉLARGI
MISE EN SERVICE DU CANAL DE PANAMA ÉLARGI

PANAMA (Reuters) - Le Panama a célébré dimanche la mise en service officielle de son canal élargi, saluant l'achèvement d'un chantier gigantesque affecté par de nombreux retards, mais seuls une douzaine des quelque 70 chefs d'Etat et de gouvernement invités ont assisté à la cérémonie.

La présence limitée des délégations étrangères s'explique, selon plusieurs analystes, par les retombées du scandale des "Panama papers" et les révélations sur le rôle du cabinet juridique panaméen Mossack Fonseca dans des mécanismes d'évasion fiscale et de blanchiment d'argent.

A 7h50 (12h50 GMT), le porte-conteneurs chinois "Cosco Shipping Panama" est entré dans l'écluse d'Agua Clara, côté Atlantique, pour entamer la première traversée de l'ouvrage de près de 80 kilomètres; il devait entrer dans le Pacifique vers 17h00.

Elargi et doté d'un troisième jeu d'écluses, le canal, qui permet de gagner jusqu'à 16 jours sur une traversée entre l'Atlantique et l'Asie, peut désormais accueillir des bateaux d'une capacité maximale de 100.000 tonnes, contre 76.000 jusqu'à présent.

Alors que les volumes transitant par l'ouvrage avaient bénéficié jusqu'au milieu des années 2000 de la croissance du commerce avec la Chine, ils ont stagné par la suite, les bateaux de commerce étant devenus trop gros pour l'emprunter. Avec une capacité triplée, le canal peut aujourd'hui accueillir 98% des bâtiments circulant dans le monde.

L'Autorité du canal de Panama, la société qui exploite l'ouvrage, table sur une croissance moyenne de 3% par an des volumes, qui ont atteint 341 millions de tonnes en 2015.

Le canal ne pourra toutefois toujours pas accueillir les plus cargos du monde, dont la capacité atteint 180.000 à 200.000 tonnes, des mastodontes qui transportent pour la plupart du minerai de fer brésilien.

Le chantier de l'élargissement a été réalisé par un consortium d'entreprises emmené par le groupe espagnol Sacyr et l'italien Salini Impreglio pour un coût de 5,4 milliards de dollars (4,9 milliards d'euros).

Jill Biden, l'épouse du vice-président américain, Joe Biden, conduisait la délégation américaine présente dimanche à l'inauguration. Les Etats-Unis avaient achevé le creusement du canal originel en 1914 et ont contrôlé l'ouvrage jusqu'en 1999. Ils restent son principal utilisateur.

(Enrique Pretel et Elida Moreno; Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant