Ina : Agnès Saal cherche le corbeau qui l'a dénoncée

le
10
Agnès Saal a succédé à Mathieu Gallet, PDG de Radio France, en mai 2014.
Agnès Saal a succédé à Mathieu Gallet, PDG de Radio France, en mai 2014.

Le Cluedo de l'audiovisuel public se poursuit : après Radio France et ses boiseries, c'est au tour d'Agnès Saal, la patronne de l'Ina, d'être prise dans une polémique (révélée par Le Figaro) pour des frais de taxi exorbitants - plus de 40 000 euros de taxi en 10 mois -, dont certaines factures au nom de son fils (pour 6 000 euros). Les faits ont été révélés par un courrier anonyme envoyé à l'adresse personnelle des administrateurs de l'Ina. Ce qui implique une complicité au coeur même du système. Agnès Saal s'en inquiète et a déclenché une enquête interne pour identifier le corbeau. Car d'autres documents - de nature professionnelle et confidentielle - pourraient être lâchés dans la nature.

Alertée dès jeudi, Fleur Pellerin, la ministre de tutelle, a exigé le remboursement immédiat des sommes indûment versées par l'Ina. Agnès Saal s'est exécutée le jour même et procède à l'analyse de ses autres factures personnelles pour discerner ce qui relève de ses déplacements professionnels ou personnels le week-end. Par ailleurs, la ministre attend plus spécifiquement une analyse de la situation à l'Ina. Une mission du Contrôle général économique et financier (CGEFi) doit lui remettre des recommandations vis-à-vis des suites à donner au scandale des taxis. L'opportunité de la démission d'Agnès Saal sera alors examinée à l'aune de cette analyse.

Le cas d'Agnès Saal en suspens au ministère

Depuis l'affaire du bureau de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bearnhar le mardi 12 mai 2015 à 10:02

    Hibou cherche Corbeau

  • pv74 le lundi 4 mai 2015 à 08:48

    Bjr, Et à quand des poursuites pénales pour cette "chère" directrice ?

  • coriolix le jeudi 30 avr 2015 à 18:02

    Que les corbeaux se multiplient pour le bien de tous...Mais attention aux diffamations...

  • coriolix le jeudi 30 avr 2015 à 17:59

    Le corbeau avait raison.Point barre

  • Pierusan le jeudi 30 avr 2015 à 12:08

    Dès lors qu'une dénonciation de faits délictueux ou même "seulement" contraventionnels n'est pas mensongère et/ou calomnieuse et qu'elle est avérée dans les faits, l'auteur du signalement devrait être récompensé, au moins par des félicitations (?). Du coup, c'est Mme Saal qui est "félicitée / remeciée" : la voilà "propre".

  • coco123 le mercredi 29 avr 2015 à 21:25

    normal démission

  • gstorti le mardi 28 avr 2015 à 23:42

    Bizarre, quant même qu'il faille une dénonciation anonyme. De la à imaginer, qu'il y a de trés nombreux fonc tio nnaire dans ce cas , dans toute les administrations. Cela peux représenter énormément de fonds détournés.

  • alain782 le mardi 28 avr 2015 à 18:55

    Félicitations à cette personne honnête,il est vrai qu'ils ne courent pas les bureaux ,par contre il faut licencier cette petite personne qui va essayer de se venger pour mieux voler les pauvres petits Français que nous sommes!

  • f5gbi le mardi 28 avr 2015 à 15:36

    Quand on reste dans les clous on ne risque rien ! Et puis, s'il y a une dénonciation c'est que l'on a des choses à se reprocher !

  • berco51 le mardi 28 avr 2015 à 09:45

    Il faudra le décorer puisque les services de contrôle de l'état laissent faire.