Imprimante 3D : un escroc arrêté pour avoir créé de faux distributeurs

le
0
Photo d'illustration.
Photo d'illustration.

Escroquerie aux distributeurs avec... une imprimante 3D. Le Parisien révèle vendredi que la police judiciaire de Montpellier a arrêté à Marseille un homme d'une trentaine d'années pour avoir fabriqué de fausses façades de distributeurs automatiques de billets (DAB) grâce à une imprimante 3D. Son escroquerie lui aurait rapporté plus de 30 000 euros selon le quotidien.Si les escroqueries aux fausses façades de DAB ne sont pas nouvelles, la technologie utilisée cette fois-ci interpelle. Le suspect présumé, qui a reconnu son implication lors de sa garde à vue selon Le Parisien, apposait sur de vrais DAB de Nîmes et de Saint-Ambroix les façades conçues grâce à sa technologie de pointe.Il cachait derrière les nouvelles façades un lecteur de carte lui permettant d'enregistrer les données bancaires des personnes retirant de l'argent, avant de les détourner pour effectuer des retraits de liquide à l'étranger, notamment au Cambodge et en Tunisie.L'enquête ouverte en septembre 2013Le Parisien indique que les policiers ont trouvé lors de l'interpellation "deux ordinateurs, plusieurs appareils miniaturisés permettant de capter les données d'une carte bancaire" mais aussi "une imprimante 3D et une fausse façade de DAB". L'enquête menant à l'interpellation du fraudeur âgé de 34 ans, par ailleurs déjà connu des services de police pour des faits d'escroqueries, a été ouverte au mois de septembre 2013 après que la Caisse...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant