Impôts : nos conseils pour bien remplir votre déclaration de revenus

le
0
Si vous remplissez encore une déclaration papier, vous devez la renvoyer avant le 17 mai. En ligne, vous avez une à trois semaines supplémentaires.Vous allez cette année encore déclarer et payer vos impôts avec un décalage d'un an par rapport à la perception de vos revenus. La réforme du prélèvement à la source, que Marine Le Pen souhaite remettre en cause et Emmanuel Macron décaler d'un an, n'impacte pas votre déclaration cette année. Cette réforme, si elle aboutit, ne mettra de toutes façons pas fin à l'obligation de remplir une déclaration de revenus à l'avenir.La déclaration en ligne se généralise Cette année, vous avez jusqu'au 23 mai (départements 01 à 19 et résidents fiscaux à l'étranger), au 30 mai (20 à 49) ou au 6 juin (50 à 976) pour déclarer en ligne vos revenus, sur impots.gouv.fr. Si vous remplissez encore une déclaration papier, le délai expire le 17 mai. Attention, la déclaration papier est possible uniquement si votre revenu fiscal de référence ne dépasse pas 28.000 ¤ (il figure sur votre dernier avis d'imposition), si vous n'avez pas de connexion Internet ou si vous déclarez ne pas savoir utiliser Internet (personnes âgées, dépendantes ou handicapées, notamment). Ce seuil sera abaissé à 15.000 ¤ en 2018 et il disparaîtra en 2019. Vous pouvez déclarer en ligne, quels que soient les changements intervenus en 2016 (mariage, décès, déménagement...), vos catégories de revenus (locations meublées ou non, activité indépendante...) et les avantages dont vous bénéficiez (crédit d'impôt pour la transition énergétique, réduction d'impôt Pinel...). Si vous déclarez en ligne pour la première fois, vous devez créer un mot de passe et indiquer une adresse électronique. Munissez-vous de votre déclaration de revenus et de votre dernier avis d'imposition pour connaître votre numéro fiscal (13 chiffres), de télédéclarant (7 chiffres) et votre revenu fiscal de référence. Si vous avez au moins 20 ans et que vous déclarez seul vos revenus pour la première fois, vous avez dû recevoir un courrier avec les identifiants nécessaires à votre saisie.Vérifiez les informations préremplies Si vous avez déclaré en ligne l'année dernière, le formulaire numérique est prérempli. Vos informations et commentaires sont automatiquement reproduits d'une année sur l'autre, et vos revenus connus du fisc y figurent. Corrigez les montants inscrits au besoin. Ajoutez les revenus non repris dans la déclaration préremplie (revenus professionnels, revenus fonciers, plus-values mobilières...) et déduisez vos frais réels, vos charges déductibles, et certains abattements professionnels. N'indiquez pas les revenus exonérés d'impôt! Par exemple, vous ne devez pas déclarer les salaires des apprentis ni les indemnités de stage, à hauteur de 17.599 ¤. Cette limite n'a pas à être proratisée en fonction de la durée du stage dans l'année. De même, les salaires perçus par les étudiants âgés de moins de 26 ans au 1er janvier 2016 sont exonérés à hauteur de 4399 ¤. Seule la fraction éventuelle du revenu qui excède ces limites est imposable et doit être déclarée.Calcul et paiement de l'impôt Une fois votre déclaration vérifiée, vous pouvez la signer. Si vous n'avez aucune modification à apporter, vous pouvez aussi la valider sur smartphone en téléchargeant l'application impots.gouv. Dès la fin de votre déclaration en ligne, vous connaissez le montant de l'impôt. Vous pouvez télécharger un avis de situation déclarative à l'impôt sur le revenu (Asdir), document utile, notamment pour les personnes non imposables, pour justifier de vos revenus et de vos charges. Vous serez averti par courrier électronique en août de la mise à disposition de votre avis d'imposition dans votre espace «Particulier» sur le site des impôts. Si vous remplissez une déclaration papier, vous devrez attendre de recevoir votre avis d'imposition pour connaître votre imposition. Mais vous pouvez l'estimer.Corriger sa télédéclaration Jusqu'à la date limite fixée dans votre zone de résidence, vous pouvez modifier votre déclaration en ligne autant de fois que vous le souhaitez. C'est la dernière version transmise qui sera prise en compte. Après avoir reçu votre avis d'imposition, si vous constatez une erreur, vous pouvez encore la corriger grâce au service «Corriger ma déclaration en ligne». Accessible de début août à fin novembre, il permet de modifier la quasi-totalité des informations relatives aux revenus, aux charges et aux personnes à charge. Dans les trois semaines qui suivent, vous recevrez un avis d'imposition correctif: s'il vous parvient avant la date limite de paiement, vous paierez uniquement le montant dû après correction ; s'il vous parvient après la date limite de paiement, vous devez payer le montant de l'avis initial et vous serez ensuite remboursé du trop-versé.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant