Immobilier : taux bas et prix raisonnables, c'est le moment

le
1

A cause de la crise économique, l’immobilier est devenu exceptionnellement accessible. Après une chute des prix spectaculaire, le secteur tend à se stabiliser. Pour les investisseurs, c’est le moment idéal pour bien placer son argent.

L’immobilier est à son niveau le plus bas

Tous les experts s’entendent sur ce point : le bâti est largement plus abordable qu’il y a quelques années. Selon une étude du Crédit Agricole, le recul devrait être de 2,5% entre 2015 et 2017, pour une baisse totale de 14% depuis 2011. Dans cette perspective, les banques proposent des prêts immobiliers à des taux très alléchants. En 2016, un prêt à 2,5% est devenu courant.
Toutefois, les experts attendent la reprise, même si elle ne devrait pas survenir sur le court ou le moyen terme. Comme la situation actuelle ne durera pas éternellement, il faut agir avant que les prix ne grimpent à nouveau. C’est d’autant plus vrai que le gouvernement a créé diverses aides à l’acquisition pour favoriser la reprise. Par exemple, la loi Pinel offre un avantage fiscal à l’achat d’un logement à réhabiliter. Cette loi prend la forme d’un crédit d’impôts calculé à partir du prix d’achat et des frais engendrés par les travaux. Les modalités du prêt à taux zéro (PTZ) ont été également revues début 2016 afin de favoriser l’achat des primo accédants.

Investir, oui, mais où ?

Il ne reste plus qu’à déterminer où acheter. Paradoxalement, investir à Paris ne constitue pas la meilleure affaire. À moins de dénicher la perle rare, la rentabilité risque de ne pas être au rendez-vous. En revanche, certaines communes de province affichent un bon dynamisme immobilier, comme Rennes qui compte 60 000 étudiants à la recherche d’une location.
Selon un classement publié par le site VousFinancer.com, les trois meilleures villes de France en matière d’investissement seraient Bordeaux, Toulouse et Lyon. Quel que soit votre choix, n’oubliez pas que la localisation du logement acheté est importante. Préférez les logements situés à proximité de moyens de transports et de commodités afin de maximiser les chances de le louer rapidement.

Trucs et astuces

Cherchez à négocier, le contexte s’y prête. Si l’ancien propriétaire a des difficultés financières et a donc besoin de vendre rapidement, il sera plus enclin à vous accorder un rabais. Si vous achetez via une agence, demandez si le prix fixé peut être discuté.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7936754 il y a 8 mois

    Encore trop cher...