Ils partent en vacances, leur employeur déménage l'entreprise

le , mis à jour le
4
Un chantier à Vaulx-en-Velin, quartier de la Tase (photo d'illustration).
Un chantier à Vaulx-en-Velin, quartier de la Tase (photo d'illustration).

Le patron d'une entreprise de faux plafonds située dans l'Eure, Jean-Louis Supiot, a vendu l'intégralité du stock de matières premières ainsi que les machines sans en avertir ses employés. Pour le dirigeant, à la tête de l'entreprise depuis « 2007 ou 2008 », la raison de son silence est simple : les employés étaient en vacances. Un simple concours de circonstances, selon le dirigeant, puisqu'une société « qui n'a rien à voir » avec le secteur d'activité de l'entreprise était intéressée par les machines, comme il le précise à Paris Normandie

.

S'il a liquidé son entreprise Eurométal Ceilings sans prévenir ses employés, c'est également car ils ont « un mauvais esprit », lance-t-il encore au quotidien. « Ils ne voulaient pas travailler, produisaient quand ils en avaient envie, disaient qu'ils s'en moquaient s'ils étaient licenciés. »

Les salariés dans l'incertitude

Pour les employés à leur retour de congés, c'est le choc. Thierry, salarié depuis quatorze ans, raconte avoir écourté ses vacances après avoir été informé par l'un de ses collègues qu'une grue était stationnée devant l'entreprise, en difficultés financières depuis un an. Ce salarié rappelle que ses trois collègues et lui étaient au chômage partiel depuis septembre dernier, sans pour autant se douter que le glas allait sonner.

« La crise du bâtiment est bien réelle et nous l'avons prise de plein...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2941863 le jeudi 13 aout 2015 à 08:45

    Faut reconnaitre que l'esprit des "travailleurs" est bien mal en point, le genfoutisme est trop souvent présent... ils ont le retour du baton.

  • M1765517 le jeudi 13 aout 2015 à 05:35

    il aurait du grossir un peu pour avoir à demeure une représentation syndicale !

  • xenfab le mercredi 12 aout 2015 à 22:30

    Ok c'est donc forcément la faute des employés, un patron a toujours raison c'est ça ? Vous ne pensez pas qu'il vaudrait mieux attendre d'avoir les 2 versions de l'affaire avant de vous exprimer de la sorte M. cavalair ?

  • cavalair le mercredi 12 aout 2015 à 21:41

    Il a bien raison ce patron. Quand les employes se foutent du monde, il faut prendre les grands moyens.