Identité sexuelle : le cauchemar de Bruce

le
0
Identité sexuelle : le cauchemar de Bruce
Identité sexuelle : le cauchemar de Bruce

À 8 mois, Bruce Reimer, un beau bébé canadien, a servi de cobaye à une expérience célèbre sur l'identité sexuelle qui va se révéler un échec total et un terrible drame. Tout commence par une opération banale. En 1965, les Reimer amènent leurs jumeaux, Bruce et Brian, à l'hôpital pour une circoncision, car ils souffrent de phimosis (une affection du sexe). Mais l'intervention se déroule mal et, à la suite d'une erreur médicale, Bruce perd son pénis. Les parents, désespérés, consultent différents médecins, mais aucun ne leur propose de solution. Jusqu'au jour où ils tombent par hasard à la télévision sur une interview du docteur John Money, une autorité en matière de sexologie à l'hôpital Johns Hopkins à Baltimore. La théorie de ce psychologue mondialement reconnu est que l'identité sexuelle d'un nouveau-né est déterminée par la manière dont on l'élève, et non par la biologie, les chromosomes, les hormones... Le sexe de l'enfant est indifférencié à la naissance et il se construit une personnalité mâle ou femelle modelée par ses parents, l'éducation, l'environnement.

Le Dr Money convainc les parents Reimer de transformer anatomiquement Bruce en fille. La castration suivie d'une reconstruction génitale, affirme-t-il, doit être pratiquée avant l'âge de deux ans et demi, et les Reimer ne doivent jamais remettre en question cette transformation. Bruce s'appelle donc désormais Brenda, porte de petites robes et reçoit des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant