Hollande reconnaît la responsabilité de la France "dans l'abandon des harkis"

le
0
Le président François Hollande a reconnu la responsabilité des gouvernements français dans l'abandon des harkis lors d'un discours aux Invalides.
Le président François Hollande a reconnu la responsabilité des gouvernements français dans l'abandon des harkis lors d'un discours aux Invalides.

Lors de la Journée nationale d'hommage aux harkis, le président François Hollande a reconnu la « responsabilité des gouvernements français dans l'abandon des harkis ». Il l'a fait lors d'un discours solennel, aux Invalides, en présence de Nicolas Sarkozy et de Marine Le Pen.

Samedi, à Perpignan, non loin du camp de Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) où ont été parqués de nombreux harkis après la guerre d'Algérie, Nicolas Sarkozy avait également rendu un hommage à ces Algériens anciens supplétifs de l'armée française, dont il avait rencontré des représentants dans l'après-midi. « Le drame des harkis est celui de toute la France. [...] Une tache de sang indélébile reste sur notre drapeau », a-t-il dit.

« À travers les harkis, c'est tout notre roman national qui s'écrit : celui des femmes et des hommes du monde entier qui ont adopté la France, ses valeurs, sa nation. Parmi eux, une place privilégiée est faite aux Français musulmans morts pour notre liberté et notre drapeau », a-t-il ajouté, voyant dans les harkis la preuve que « la France n'est pas le fruit du hasard », mais « de la volonté ». « La France est la mère adoptive de tous ceux qui veulent l'aimer. Elle ne regarde pas l'arbre généalogique », a-t-il lancé sous des tonnerres d'applaudissements.

Plus d'informations dans quelques instants.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant