Hollande mobilise face aux cybermenaces avant les élections

le
4
HOLLANDE MOBILISE FACE AUX CYBERMENACES AVANT LES ÉLECTIONS
HOLLANDE MOBILISE FACE AUX CYBERMENACES AVANT LES ÉLECTIONS

PARIS (Reuters) - François Hollande a demandé mercredi la mobilisation de tous les moyens face aux cybermenaces dans la perspective des élections présidentielle et législatives du printemps, annonce mercredi l'Elysée dans un communiqué.

Le sujet était au menu du Conseil de défense et de sécurité nationale qui "a pris acte des mesures de protection supplémentaires prises sur les systèmes informatiques impliqués dans les opérations électorales".

"Afin qu'aucune action malveillante ne puisse venir entacher la campagne et le vote, le président de la République a demandé une mobilisation de tous les moyens nécessaires de l'Etat", ajoute la présidence dans un communiqué publié après la réunion qui s'est tenue à l'Elysée, avant le conseil des ministres.

Face au risque cybernétique, l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information "pourra être sollicitée par la Commission nationale de contrôle de l'élection présidentielle et le Conseil constitutionnel, garant de l'élection".

A partir du 21 mars 2017, le système Vigipirate sera chargé de "la sécurisation des rassemblements publics liés à la campagne et au scrutin".

L'élection présidentielle en France doit avoir lieu les 23 avril et 7 mai. Les législatives sont programmées les 11 et 18 juin.

La France répliquera si un Etat tente de perturber l'élection présidentielle, notamment par des moyens informatiques, avait déclaré le 15 septembre son ministre des Affaires étrangères.

Jean-Marc Ayrault était interrogé sur les tentatives de déstabilisation imputées par Washington à la Russie lors de l'élection américaine de novembre, au moment où, en France, l'entourage d'Emmanuel Macron dénonce des faits similaires.

(Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Fredorrr il y a 9 mois

    Remarque, il a une t^te d'informaticien.....toutes mes excuses aux vrais informaticiens qui font des choses concrètes eux.

  • delapor4 il y a 9 mois

    François Hollande a déclaré cet après-midi dans un état second : "C'est la faute à Poutine ! C'est la faute à Poutine ! C'est la faute à Poutine ! C'est la faute à Poutine ! C'est la faute à Poutine ! C'est la faute à Poutine ! C'est la faute à Poutine ! C'est la faute à Poutine ! C'est la faute à Poutine ! C'est la faute à Poutine ! C'est la faute à Poutine ! C'est la faute à Poutine !"

  • froggy83 il y a 9 mois

    tiens, voilà qu'il se prend pour Hillary ! Là-bas on les appelle les cry babies ! Ou les snow flakes, heureusement au printemps, ils disparaissent

  • guerber3 il y a 9 mois

    Il en aura quand même dit des con...neries...!