Hollande : Macron ? Le Coluche de 2017 !

le
2
« Macron pouvait élargir ma base électorale. Mais chaque fois qu?il parle, c?est une attaque contre moi », se plaint François Hollande, selon Le Canard enchaîné.
« Macron pouvait élargir ma base électorale. Mais chaque fois qu?il parle, c?est une attaque contre moi », se plaint François Hollande, selon Le Canard enchaîné.

Une popularité insolente, une liberté de parole qui ne l'est pas moins, une solidarité défaillante. Le one-man-show d'Emmanuel Macron agace de plus en plus au sommet de l'État. Mais François Hollande préfère n'y voir qu'un épiphénomène. Dans son numéro sorti en kiosque mercredi, Le Canard enchaîné reporte des confidences du chef de l'État sur son protégé devenu grand. S'il met en garde Emmanuel Macron qui ne joue pas collectif au sein du gouvernement, il relativise en privé le danger qu'il représente pour 2017, comparant les intentions de son ministre à celles de Coluche lors de l'élection présidentielle de 1981.

« Il y a toujours un personnage mythique qui sort comme ça à un an de la présidentielle. Un personnage qui vient expliquer que la politique telle qu'elle est conduite n'est pas la bonne. Avant 1981, c'était Coluche. Cela aurait pu être, aujourd'hui, Nicolas Hulot », aurait lancé le président devant des proches. Pour lui, l'engouement autour d'Emmanuel Macron et de son mouvement En marche ! se résume à un effet de mode, comme pour le très populaire Nicolas Hulot : « Le lancement de la fusée Hulot a d'ailleurs été paralysé par le lancement de la fusée Macron. Mais ensuite tout ça se dégonfle, parce que c'est hors sol. »

Des ministres demandent sa démission

Le président de la République regrette toutefois de voir Emmanuel Macron faire cavalier seul. À ses yeux, la...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le mercredi 27 avr 2016 à 17:27

    JPi - Coluche ? Coqueluche oui!

  • jfvl le mercredi 27 avr 2016 à 17:12

    Sauf que dans le rôle de Coluche, ce n'est pas forcément le petit nouveau !