Hollande et sa majorité : l'impossible rencontre ?

le
0
François Hollande et Claude Bartolone.
François Hollande et Claude Bartolone.

Cela pourrait commencer par une petite annonce : "Parlementaires de la majorité cherchent lieu neutre pour rencontre avec président de la République". À l'évidence, François Hollande ne peut pas les recevoir à l'Élysée au risque de rayer trop grossièrement l'une des promesses de sa célèbre anaphore du 2 mai 2012 : "Moi, président de la République, je ne serai pas le chef de la majorité, je ne recevrai pas les parlementaires de la majorité à l'Élysée." Il faut préciser d'emblée que ce ne serait pas la première fois qu'il déroge à sa règle, puisqu'il s'entretient régulièrement avec les patrons des groupes PS de l'Assemblée et du Sénat. Et que, depuis un an, il organise de temps en temps des "apéros" avec quelques élus de son choix. Après sa dernière conférence de presse, en janvier 2014, il avait même rencontré les troupes socialistes à la Maison de la chimie, dans le 7e arrondissement de Paris. "C'était organisé à la méthode élyséenne. Nous avons eu droit à un simple compte rendu de la conférence de presse. Et le Palais avait prévenu deux jours à l'avance, ça n'allait pas", déplore un participant. "La maison de l'alchimie" Cette fois, c'est pour une rencontre assumée, et beaucoup plus importante, que plaide Bruno Le Roux, soutenu par le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone. Ces deux-là se font les porte-voix du groupe. Si les avis divergent quant au format - rencontrer tous les parlementaires d'un...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant