Hollande espère une année de victoire contre le terrorisme

le , mis à jour à 08:48
13
HOLLANDE ESPÈRE UNE ANNÉE DE VICTOIRE CONTRE LE TERRORISME
HOLLANDE ESPÈRE UNE ANNÉE DE VICTOIRE CONTRE LE TERRORISME

BAGDAD (Reuters) - François Hollande a salué lundi à Bagdad le travail des forces françaises engagées en Irak contre l'Etat islamique (EI) et espéré pour 2017 une "année de victoire contre le terrorisme."

L'opération Chammal, qui mobilise quelque 4.000 militaires français, s'inscrit dans le cadre de la coalition internationale anti-EI dirigée par les Etats-Unis. Déclenchée en septembre 2014 en Irak, elle a été élargie en septembre 2015 à la Syrie.

"Je voulais montrer quelle importance j'attachais à l'opération Chammal et vous dire aussi toute ma fierté, toute ma reconnaissance (..) et vous souhaiter à tous une bonne année. Une année qui sera une année de victoire, ici, contre le terrorisme", a déclaré le président français, qui est accompagné du ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

"Agir contre le terrorisme ici en Irak, c'est aussi prévenir des actes terroristes sur notre propre sol (....); tout ce qui contribue à la reconstruction de l'Irak, c'est autant de conditions supplémentaires pour éviter qu'il puisse y avoir de la part de Daech des actions sur notre propre territoire", a ajouté le chef de l'Etat, qui s'exprimait après la visite d'une école de formation des forces spéciales irakiennes dans laquelle travaillent une quarantaine de militaires français.

Environ 1.200 militaires français sont aujourd'hui engagés dans le cadre de l'opération Chammal, contre près de 4.000 lorsque le groupe aéronaval comprenant le porte-avions Charles de Gaulle était opérationnel. Le fleuron de la Marine française a rejoint son port d'attache à Toulon le mois dernier pour 18 mois de maintenance.

Comme lors de sa dernière visite dans la capitale irakienne en septembre 2014, François Hollande doit rencontrer lundi le président irakien Fouad Massoum, le Premier ministre Haïdar al Abadi et le président de la chambre basse du Parlement irakien, Salim al Djabouri.

La tension est forte à Bagdad, deux jours après trois attentats à la bombe qui ont fait près de 30 morts samedi dans la capitale.

Sept policiers irakiens ont été tués dimanche dans l'attaque d'un barrage de sécurité près de Nadjaf, dans le sud du pays, par des djihadistes de l'EI.

Le président français se rendra ensuite à Erbil, au Kurdistan irakien, à une soixantaine de kilomètres de la ville de Mossoul, théâtre de violents combats entre la coalition et l'Etat islamique. Un officier français estime à environ trois mois le temps nécessaire pour reprendre la ville.

A Erbil, la France livrera 38 tonnes d'aide humanitaire dont cinq tonnes de médicaments transportés dans l'avion présidentiel. Du matériel destiné aux quelque 10 millions de personnes nécessitant une aide humanitaire en Irak pour passer l'hiver, parmi lesquelles de très nombreux déplacés.

(Elizabeth Pineau, édité par Danielle Rouquié)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • CHANOMAR il y a 11 mois

    il n y a plus de journaliste sur le terrain comme avant juste de la pub gouvernementale comme les pays bananiers dictateurs

  • SuRaCtA il y a 11 mois

    La victoire, c'est pour mai et juin quand Holland et sa clique vont faire leurs cartons !

  • serval02 il y a 11 mois

    Après 5 ans de défaites socialistes, une victoire ferait du bien....

  • M898407 il y a 11 mois

    Quand est-ce que les journalistes vont arrêter de nous relater les déplacements "touristiques" inutiles, mais toujours à nos frais, de ce président en fin de course qui a perdu toute écoute dans le monde ? Qu'il reste dans son chateau et qu'il s'occupe de sa Julie en essayant de limiter ses frais de fonctionnement !

  • Newinks il y a 11 mois

    Avec des ventes d'armes à hauteur de 80 milliards cette année, notre socialiste en chef est pourtant bien mal placé pour protéger le pays. Comme on a pu le constater, cette politique n'est pas sans retombées funestes sur la sécurité des français...

  • charleco il y a 11 mois

    Si la France de Sarko n'était pas retournée dans le commandement intégré de ce qu'il ne faut pas nommer sous peine de censure, nous n'aurions à faire en Libye, en Syrie et encore moins en Irak.

  • charleco il y a 11 mois

    La censure gouvernementale est une ignominie : elle barre la route à l'édification de la vérité. Soulevons-nous, sinon, ils vont faire de nous des zombies complètement désinformés.

  • charleco il y a 11 mois

    ça y est, les messages ont commencé de s'autodétruire. C'est la preuve que ce que je dis est vrai : ça dérange.

  • charleco il y a 11 mois

    Après le départ des terroristes d'Alep, les syriens ont découvert un stock d'aide humanitaire pour une année! Et les médias disent que c'est Assad qui massacre et qui affame son peuple!

  • lorant21 il y a 11 mois

    déjà, pas d'attentat à Noel et au nouvel an, c'est inespéré/