Hollande dénonce "toute mise en cause des magistrats"

le
22
HOLLANDE DÉNONCE "TOUTE MISE EN CAUSE DES MAGISTRATS"
HOLLANDE DÉNONCE "TOUTE MISE EN CAUSE DES MAGISTRATS"

PARIS (Reuters) - François Hollande s'est impliqué mercredi dans les affres judiciaires de François Fillon en s'élevant "solennellement contre toute mise en cause des magistrats", critiqués par le candidat de la droite à l'élection présidentielle.

En annonçant sa convocation en vue d'une mise en examen, prévue le 15 mars, l'ancien Premier ministre a dénoncé une enquête menée "exclusivement à charge", et estimé ne pas avoir été traité "comme un justiciable comme les autres".

Intervenant en tant que "garant de l'indépendance de l’autorité judiciaire", François Hollande s'élève dans un communiqué "solennellement contre toute mise en cause des magistrats dans les enquêtes et les instructions qu'ils mènent dans le respect de l'Etat de droit."

"Une candidature à l'élection présidentielle n’autorise pas à jeter la suspicion sur le travail des policiers et des juges, à créer un climat de défiance incompatible avec l’esprit de responsabilité et, pire encore, à lancer des accusations extrêmement graves contre la Justice et plus largement nos institutions", ajoute le président de la République.

Le président s'en remet au peuple français "souverain" qui "aura à se prononcer" dans les urnes.

"Mais je rappelle que la Justice est également rendue en son nom et que nul ne peut s’y soustraire", insiste encore le chef de l'Etat.

Lundi, François Hollande s'était déjà élevé contre les propos hostiles aux agents de la police et de la justice prononcés par la présidente du Front national, Marine le Pen.

La candidate à la présidentielle, dont le parti est au coeur de plusieurs enquêtes judiciaires, avait exhorté les agents à ne pas appliquer certaines consignes de l'exécutif, faute de quoi leurs "responsabilités" seraient mises en jeu.

(Elizabeth Pineau, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 il y a 9 mois

    C'est vra il peut donner des leçons. Dette de Hollande, ses GVTS (Hamon, Macron, Cazeneuve, Royal...) + 530 milliards d'euros en presque 5 ans et sachant que les taux d'intérêts étaient quasis nuls ou négatifs soit un gain par année de 40 milliards d'intérêts. Actuellement + de 2 306 milliards d'euros de dette cumulée hors rbt intérêts http://www.contribuables.org/ et http://www.ifrap.org/

  • serval02 il y a 9 mois

    Si "menteur 1°" le dit c'est que c'est .....un mensonge....

  • sense78 il y a 9 mois

    Ce triste sire qui a tant dégradé la France est mal placé pour donner des leçons! Quand on voit le peu d'éthique de ce quinquennat, le parti pris permanent et les choix arbitraires, on a du mal à le voir comme un garant de la séparation des pouvoirs. Et même si la Justice était indépendante (ce que personne ne peut croire), les juges ont tellement montré leur orientation politique qu'on ne peut absolument pas croire en leur impartialité. Il ne reste plus que le Peuple pour donner son jugement.

  • M3366730 il y a 9 mois

    Tout le reste dont on n'a pas entendu parler : http://revolte.exprimetoi.com/t745-listes-des-57-condamnes-toujours-en-poste-au-gouvernement-ou-au-parti-socialiste ANDRIEUX Sylvie (Député PS) condamnée à 3 ans de prison dont deux avec sursis, à 100.000 euros d'amende et à 5 ans d'inéligibilité. complicité d'escro querie et détournement de fonds publics. Figaro AYRAULT Jean Marc (Ministre PS) 1997 délit de favoritisme dans l’attribution d’un marché public…..

  • jfvl il y a 9 mois

    Les instructions menés par le parquet sont toujours à charge, c'est en cela qu'il est utile de faire une instruction. Car si les JI font le boulot ils travaillent sous les deux angles.

  • M3442903 il y a 9 mois

    hollande ferait bien mieux de la fermer lui qui a mit la France dans la mrd..

  • alai1498 il y a 9 mois

    FH en 2012 menaçait les magistrats nommés par Sarkozy. Le juge du PNF a été nommé par Hollande / Taubira, ce qui est un gage d'impartialité. Aucun média ne rappelle ce fait. Des parlementaires socialistes employant fictivement des membres de leur famille dans les mêmes années que Fillon ont vu leur affaires classées. Deux poids deux mesures ou justice de gauche (cf le mur des c...)

  • alai1498 il y a 9 mois

    Ah la belle coupe de cheveux à 9 000 € par mois.

  • lorant21 il y a 9 mois

    cela va effectivement finir pas paraître louche. F.Hollande ferait probablement mieux de se taire.

  • gchevrie il y a 9 mois

    c'est la désignation " marionnetiste " qui vous déplait ?