Hollande aux frondeurs : "Il faut ressouder les socialistes"

le
1
Le président a reçu les frondeurs mercredi soir à l'Élysée. Ni la loi Macron ni le 49.3 n'étaient au menu.
Le président a reçu les frondeurs mercredi soir à l'Élysée. Ni la loi Macron ni le 49.3 n'étaient au menu.

Le député socialiste de la Nièvre Christian Paul, reçu à l'Élysée par le président durant plus de deux heures, mercredi soir, au côté de 13 autres frondeurs du parti, raconte sa soirée.Le Point : Cette rencontre avec François Hollande a-t-elle été constructive ?

Christian Paul : Elle était en tout cas indispensable. On ne pouvait pas continuer à avoir un dialogue de sourds, par médias interposés, pendant des mois. Et puis c'était le minimum, car cela fait presque un an qu'on exprime nos doutes et nos désaccords. Maintenant, le dialogue est noué. Mais on ne s'est pas quittés sur des accords, nous n'étions pas là pour écrire une plateforme politique. François Hollande a été comme il devait être : à l'écoute et sans complaisance. Il a reconnu la sincérité de notre démarche et il a compris notre détermination, ce qui était important à nos yeux. Cette rencontre a été cash, mais sans clash.

Concrètement, que lui avez-vous dit ?

Des choses qu'il n'entend pas tous les jours, que nous sommes pris dans un engrenage de la désaffection. Nous lui avons dressé un tableau du pays, des relations entre le président et le Parlement, nous avons fait un état de la gauche, qui appelle des remèdes de cheval, et nous avons alerté sur le rétrécissement de la majorité. Ce qui l'a le plus surpris, c'est que beaucoup lui ont dit qu'ils n'étaient pas là pour le faire échouer, mais pour le faire réussir....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pichou59 le jeudi 12 mar 2015 à 12:00

    c'est vraiment le PRESIDENT DES SOCIALOS...pourquoi il reçoit toujours ces minoritaires et jamais les autres partis.