Hollande assure que la centrale de Fessenheim fermera, dit EELV

le
16
EELV DIT QUE HOLLANDE ASSURE QUE FESSENHEIM FERMERA
EELV DIT QUE HOLLANDE ASSURE QUE FESSENHEIM FERMERA

PARIS (Reuters) - François Hollande a assuré cette semaine à Europe-Ecologie les Verts (EELV) que la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) fermerait bien ses portes, a déclaré vendredi la chef de file des écologistes, Emmanuelle Cosse.

La ministre de l'Energie, Ségolène Royal, avait écorné fin septembre la promesse de campagne du chef de l'Etat en n'excluant pas de fermer d'autres réacteurs que ceux de Fessenheim, se disant prête à examiner toute autre proposition d'EDF.

"Fessenheim fermera, nous en avons parlé avec le président de la République", a déclaré sur France Info Emmanuelle Cosse, qui a été reçue en début de semaine à l'Elysée. Le chef de l'Etat a dit que "Fessenheim fermera (...) avant 2017".

"C'est ce qu'il dit et moi je sais bien que je suis peut-être la seule en France à le croire, je vous dis que Fessenheim fermera c'est un engagement du président de la République", a souligné la chef de file d'EELV.

"J'entends bien les pressions d'EDF, des syndicats, j'entends bien les sorties de Ségolène Royal et de Stéphane Le Foll sauf que je vous dis que Fessenheim fermera", a-t-elle dit.

"Si Fessenheim ne ferme pas, ça veut dire que la France n'est pas capable de répondre aux questions de sûreté nucléaire. Cette centrale est sur la nappe phréatique la plus importante d'Europe".

"Aujourd'hui ce n'est pas juste une lubie des écolos de Francois Hollande, c'est une nécessité pour le pays d'avoir une politique énergétique et de sûreté nucléaire qui soit à la hauteur des enjeux", a-t-elle conclu.

La loi de transition énergétique, votée par les députés mardi, instaure un plafonnement de la capacité de production nucléaire française à son niveau actuel de 63 gigawatts. EDF va donc devoir proposer la fermeture de deux réacteurs après la mise en service de l'EPR de Flamanville prévue en 2016.

Selon une étude de l'Insee Alsace publiée en juillet, la fermeture de Fessenheim affecterait 2.000 emplois et aurait un impact sur les revenus de 5.000 personnes.

(Marine Pennetier, édité par Bertrand Boucey)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1961G le vendredi 17 oct 2014 à 10:56

    hollande devrait respecter sa parole pour une fois dans sa vie et démissionner .hollande avait dit que lorsque les élections sanctionnent l'exécutif , qu'il fallait tirer sa révérence .c'est le moment pour hollande de prendre sa retraite et de retourner en corèze . hollande pourrait changer de métier , agriculteur , il semble habile avec les vaches .

  • M4947935 le vendredi 17 oct 2014 à 10:12

    Combien va coûter la transition énergétique (réduction du nucléaire à 50%) : on aimerait bien savoir sur quelle pente on nous emmène... Demandez aux allemands combien ils sont obligés d'investir pour quitter leur nucléaire... (on en est à plus de 400 milliards d'Euros...)

  • M2266292 le vendredi 17 oct 2014 à 10:11

    Ce type n'est pas crédible. Il nous conduit à la catastrophe.

  • nayara10 le vendredi 17 oct 2014 à 10:05

    En fermant tout ce qui marche en FRANCE le PS finira par avoir le Peuple à ses genoux .Et là,il fera un plan de creation d'entreprises inutiles...

  • M1961G le vendredi 17 oct 2014 à 10:04

    qui est hollande . il n'est plus légitime en France . sa parole n'a plus de porté . quand hollande parle , il parle aux murs . la gauche est désastreuse pour la France . hollande , le pire des présidents depuis 50 ans . hollande a créé 500 000 chômeurs en 2 ans . il a fait perdre à la France des centaines de milliards . hollande sera il jugé un jour p

  • godardja le vendredi 17 oct 2014 à 09:46

    Toujours du grand n'importe quoi dans les déclarations : répondre aux questions de sûreté nucléaire en fermant des centrales, c'est bien la lubie des écolos. Précisément, le radier de la centrale de Fessenheim a été renforcé pour mieux protéger la nappe phréatique.

  • bali50 le vendredi 17 oct 2014 à 09:40

    ha oui au fait sur le limogeage de Mr Proglio, quel dommage pour une fois qu'i y avait un PDG a la hauteur de l'entreprise SIC!Mai si j'ais tous compris de toute façon c'est un liquidateur qu'il faut donc c'est peut être un bon l'autre .Qui c'est cela va peut être réveiller la CGT qui va défendre l'entreprise au lieu de défendre le pactole de la CCAS dont elle a la main mise.

  • M7403983 le vendredi 17 oct 2014 à 09:34

    Il va demander des aides à Bruxelles afin de pouvoir se payer (à crédit) la fermeture de Fessenheim ... il en est bien capable !!!

  • bali50 le vendredi 17 oct 2014 à 09:30

    enfin une décision intelligente qu'il arrêté tous ce qui marche en France, après on aura plus qu'a vendre notre c... pour manger.J en ai marre des politiques

  • M9035148 le vendredi 17 oct 2014 à 09:26

    après viré Proglio, mis en place la parisot , le varin , qui ont subi des echecs ailleurs et le nouveau pdg qui ne sait rien de l'edf , on peut tout faire passer ....