Héritage : un cadeau empoisonné ?

le
2

En 2014, près de 100.000 personnes ont renoncé à une succession. Allongement de la durée de vie, augmentation des dépenses liées à la perte d’autonomie, stagnation des retraites : les plus âgés s’endettent davantage. Conséquence : les ayants-droits refusent de plus en plus d’hériter par peur d'éponger une éventuelle ardoise. Faut-il pour autant refuser son héritage ? Comment éviter de payer les dettes d'un parent disparu ? Les explications de Maître Antoine Hurel, Notaire. Ecorama du 24 mai 2016 présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mxnagg il y a 6 mois

    On ne refuse pas par peur des dettes ! [ le "sous bénéfice d'inventaire sert a régler ca ] on refuse simplement quand on encadre pas ses parents, du genre bien acquis pendant la guerre dans des conditions puantes... corruption Massive...

  • chomar il y a 6 mois

    La bonne solution.acceter sous réserve d'inventaire