Henri Emmanuelli (PS), sur l'optimisme affiché de François Hollande : "En privé, il est moins optimiste"

le
5

Réforme des collèges, instauration d'un quota de réfugiés, primaires à droite, relance de l'investissement public et privé, abus autour du CICE, sondages catastrophiques pour le PS à deux ans des élections présidentielles, congrès du PS, candidature de Manuel Valls en 2017... Henri Emmanuelli, député PS et président du Conseil général des Landes, revient sur l'actualité politique. Ecorama du 20 mai, présenté par David Jacquot, sur Boursorama.com.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4484897 le jeudi 21 mai 2015 à 09:01

    Tu parles trop, on entend du soir au matin les mêmes mots toujours le même refrain, bla, bla,bla

  • M5135837 le mercredi 20 mai 2015 à 18:13

    "Je ne suis pas un spécialiste de la pédagogie et de ces choses là" mais cela ne va pas, il faut bouger !!! Mais bouger pour bouger ne donne pas un résultat convenable. 200 000 enseignants sur 840 000 qui ne sont pas ou partiellement devant les élèves ne choque personne!!! 35 ans au frais du contribuable plus sa retraite pour quelle contribution???

  • nicog le mercredi 20 mai 2015 à 17:19

    Apparatchik du PS.

  • GR207 le mercredi 20 mai 2015 à 16:58

    Insoutenable plus de dix minutes...

  • GR207 le mercredi 20 mai 2015 à 16:56

    Insupportable langue de bois, déni des réalités, mauvaise foi. A ranger dans la même dustbin qu'un Le Guen ou un Filoche. Le modèle du pôle ito car par-az-ite comme il en existe des milliers à gôche et à droite.