Helmut Schmidt : "Oui, j'ai eu une maîtresse"

le
3
Helmut Schmidt et sa femme Loki (ici en 2006) formaient, pour les Allemands, le couple idéal.
Helmut Schmidt et sa femme Loki (ici en 2006) formaient, pour les Allemands, le couple idéal.

"Oui, confesse l'ancien chancelier Helmut Schmidt, j'ai eu une maîtresse à la fin des années 60." La nouvelle n'aurait fait sourciller personne en France, mais en Allemagne, elle a d'autant plus l'effet d'une bombe que Helmut et Loki Schmidt incarnaient le couple idéal. Deux êtres complices depuis leur plus tendre enfance pour le meilleur et pour le pire. Les Allemands ont encore en mémoire les larmes amères de leur ancien chancelier voûté sur son fauteuil roulant à l'enterrement, en 2010, de sa compagne de toujours. La mort de Hannelore Schmidt, baptisée affectueusement Loki, et très appréciée pour son franc-parler et son allure à la garçonne sans prétention, fut vécue comme un deuil national. En 2012, deux ans plus tard, le très vieux Helmut Schmidt présentait officiellement sa nouvelle amie. Son ancienne secrétaire, âgée de 81 ans, qui, après cette terrible épreuve, lui avait "sauvé la vie".

"L'affaire" avait été dévoilée par l'essayiste Klaus Harpprecht, très proche du Parti social-démocrate et de Willy Brandt dont il rédigea les discours, dans un livre paru à l'automne. Selon lui, Schmidt congédia froidement sa maîtresse en arrivant au pouvoir en 1974. L'existence de cette liaison n'était pas compatible avec ses nouvelles fonctions et risquait de lui causer du tort. Cette femme avait mis des années à s'en remettre, affirme Harpprecht, qui se moque des leçons de morale que ne se privait pas de donner Helmut Schmidt au séduisant...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7097610 le jeudi 5 mar 2015 à 18:53

    Giscard devait passer son temps à lui raconter ses galipettes ; ça donne des idées !

  • LeRaleur le jeudi 5 mar 2015 à 18:00

    Tu parles d'un scoop, et en plus il n'est pas le seul.

  • KENTOF le jeudi 5 mar 2015 à 17:48

    "ceci ne nous regarde pas mais ça nous interresse beaucoup"