Haut-Karabagh, la poudrière oubliée du Caucase

le
0

Dans le Haut-Karabagh, le cessez-le-feu qui est en vigueur depuis mardi entre l'armée azerbaïdjanaise et les forces séparatistes, soutenues par l'Arménie, reste fragile. Un premier cessez-le-feu, après une guerre qui avait fait 30 000 morts et des centaines de milliers de réfugiés, avait été conclu en 1994. Mais ces dernières semaines, les combats ont repris et une centaine de personnes ont été tuées.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant