Hamas-Israël : qui a saboté la trêve ?

le
2
Trois Palestiniens assis devant un bus détruit par une frappe israélienne, mardi 19 août à Gaza.
Trois Palestiniens assis devant un bus détruit par une frappe israélienne, mardi 19 août à Gaza.

Le rêve d'un cessez-le-feu durable à Gaza aura été de courte durée. La fragile trêve de 12 jours, prolongée lundi soir de 24 heures, entre le Hamas et Israël a volé en éclats mardi soir. En cause, le tir mardi après-midi de plusieurs roquettes palestiniennes sur le territoire israélien. À 15 heures, deux projectiles tirés de Gaza ont atterri près de la ville de Beersheba (sud d'Israël), dans des zones non habitées. Deux autres roquettes ont été interceptées par le système de défense antimissile Iron Dome. Le Hamas a beau démentir être à l'origine des tirs, suggérant une possible implication d'autres factions palestiniennes, Israël tient le mouvement islamique qui contrôle l'enclave palestinienne pour responsable.

"Cette attaque à la roquette constitue une violation grave et directe du cessez-le-feu", souligne Mark Regev, porte-parole de Benyamin Netanyahou. Immédiatement, le Premier ministre israélien rappelle ses négociateurs au Caire et ordonne à son armée de "frapper les cibles terroristes à Gaza". L'aviation israélienne lance des raids sur l'enclave, blessant cinq Palestiniens, dont trois enfants. L'engrenage de la violence reprend ses droits. En représailles, la branche armée du Hamas, les brigades Ezzedine al-Qassam, tirent de nombreuses roquettes sur Israël, dont l'une atteint Tel-Aviv sans faire de victime. Un autre projectile est tiré sur Jérusalem, où les sirènes d'alerte retentissent.

"Israël est responsable"...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 35924358 le mercredi 20 aout 2014 à 17:06

    Hamas groupe terroriste ami de l'EI d'Irak.

  • LeRaleur le mercredi 20 aout 2014 à 15:17

    Et des quons se posent encore la question, le Hamas bien sûr.