Guntram Wolff : "Ce nouveau plan grec sera très difficile à appliquer"

le
1

Le directeur du think tank Bruegel, Guntram Wolff, analyse la crise grecque et les perspectives pour l’Europe. Cet Allemand prend des distances avec les positions d’Angela Merkel. Pour lui, l’Europe ne sort pas grandie de cette crise et même si les Grecs doivent entreprendre des réformes, ce nouveau plan drastique sera très difficile à appliquer. Ce n’est pas la fin du feuilleton grec, estime-t-il. Et d'anticiper d'autres réunions "de la dernière chance".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. le lundi 20 juil 2015 à 16:11

    Surtout la hausse de la TVA sera difficile à surveiller dans les petits commerces qui ne l'appliqueront pas!